Afrique Ligue des Champions-Al Ahly / Al Badri : « Notre mission à Radès ne sera pas impossible »

Hossam-Al-Badry

Espérance de Tunis – Al Ahly, « Une finale avant la lettre ». Les Sang et Or de Tunis accueillent le National du Caire au stade de Rades ce samedi pour le compte des quarts de finale retour de la Ligue des Champions.

A l’aller, l’Espérance a réussi à tenir en échec Al Ahly (2-2). La formation égyptienne conduite par l’entraineur Hossam Al Badry, est bien consciente de la difficulté de sa mission à Radès. Elle tentera de créer le surnombre en défense pour empêcher les Sang et Or de construire leur jeu tout en comptant sur les contre-attaques rapides, point fort des coéquipiers de Ali Maaloul.

« C’est vrai que notre gardien a commis une grave erreur. Mais le foot est un sport collectif qui ne dépend pas d’un seul joueur. J’ai demandé aux joueurs d’oublier le match aller et de se concentrer sur le match retour, surtout qu’on a encore une chance dans la compétition », indique Hossam Al Badry dans des propos relayés par hebdo.ahram. « Notre performance a été satisfaisante tout au long de la rencontre. Nous avons dominé une grande partie de la rencontre. A mon avis, le résultat de la rencontre n’est pas juste. Les Tunisiens ont profité de nos erreurs. Nous allons travailler pour éviter ces erreurs lors du match retour », a-t-il ajouté.

Une explication explosive et très attendue lors de ce quart de finale de la Ligue des Champions, la dernière confrontation entre les deux équipes a vu les Egyptiens aller s’imposer à Rades (2-1). Ce qui leur a permis de remporter cette compétition en 2012.

« Notre mission à Radès ne sera pas impossible. Nous avons vécu une expérience similaire en 2012 et nous avons réussi notre mission. Je suis sûr que mes joueurs seront à la hauteur, surtout avec leurs grandes capacités et leur expérience », confie l’entraineur des Rouges.

« Je suis optimiste en ce qui concerne la chance de mon équipe. Ahly est une équipe expérimentée qui sait comment jouer les rencontres capitales et gérer la pression », ajoute Sayed Abdel-Hafiz, directeur du secteur foot à Ahli.

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Commentez cette actualité !