Autres Sports La FIA a ouvert une enquête sur le grave accident de Jules Bianchi

Benoit DOSSEH

Benoit DOSSEH / ATS




La Fédération international de l’automobile (FIA) veut lever les zones d’ombre sur le grave accident de Jules Bianchi. Le pilote Marussia souffre d’un grave traumatisme crânien suite à l’accident survenu lors du GP du Japon, dimanche.

La FIA a annoncé qu’elle ouvre une enquête pour déterminer les circonstances de ce dramatique accident. L’instance dirigée par Jean Todt a mandaté le directeur de course à Suzuka, Charlie Whiting -chef du service technique de la F1- pour connaître les causes exactes de l’accident. Un rapport « le plus complet et détaillé possible» est attendu par la FIA avant le prochain Grand Prix (le 10 octobre, Russie).

Victime d’une lésion axonale diffuse, Jules Bianchi, toujours en soins intensifs, a été opéré dimanche. L’équipe de médecin japonais a été renforcée, mardi, par deux éminents spécialistes venus d’Europe.   


Articles récents