Afrique Poisson d’avril: Annoncé candidat à la présidentielle, Samuel Eto’o menace…

Samuel Eto’o n’est pas du tout content et a tenu à le faire savoir. Annoncé candidat à la prochaine présidentielle au Cameroun par le site web du magasine Jeune Afrique, dans une fausse interview publiée par ce média, l’ancien attaquant du FC Barcelone n’a pas apprécié ce poisson d’avril. Très remonté, Eto’o a publié un communiqué sur Facebook pour démentir ce qu’il a appelé un « canular malfaisant aussi bien sur la forme que sur le fond ».

« Faisant suite aux articles parus dans vos éditions en ligne du 1er avril 2018, je vous fais savoir que je souhaite exercer mon droit de réponse. En effet, j’estime que les propos tenus à mon encontre portent atteinte à mon honneur et véhiculent de nombreuses allusions malsaines », a écrit l’actuel attaquant de Konyaspor.

Samuel Eto’o demande par ailleurs au média en question de publier dans les meilleurs délais un communiqué en guise de  droit de réponse qu’il a pris le soin de laisser sur sa page Facebook. « A défaut, je me réserve le droit d’intenter une action en justice pour diffamation », menace Samuel Eto’o.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com