Afrique du Sud Caster Semenya: va t-elle désormais s’aligner avec les hommes ?

L’IAAF (Fédération internationale d’athlétisme) a dévoilé ce jour de nouveaux règlements à l’encontre des athlètes féminins possédant un taux de testostérone au dessus de la normale. En ligne de mire, la Sud-africaine Caster Semenya qui devra se soumettre à de nouvelles expériences ou s’aligner avec des hommes.

Le nouveau règlement qui entrera en vigueur à partir du 1er novembre 2018 sera appliqué aux athlètes féminins qui disputent des compétitions du 400 m au mile. L’IAAF estime que cette nouvelle disposition mettra fin à la domination des femmes atteintes d’hyperandrogénie.

Une nouvelle qui clairement sur le continent renvoie à une athlète: Caster Semenya, la championne olympique du 800 m. Aux derniers Jeux du Commonwealth, Gold Coast 2018 en Australie, elle a encore écrasé la concurrence et raviver la polémique. La Sud-africaine a déjà subi de nombreux tests pour prouver sa féminité depuis son apparitions sur les pistes.

Cette fois, il faudra prendre des médicaments 6 mois avant les compétitions pour avoir un taux de testostérone normal ou accepter de s’aligner uniquement sur des compétitions internationales non concernées par ce règlement. Voici sa réaction.

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com