Afrique Mondial 2018/Sénégal : Mame Birame Diouf affiche ses ambitions

Mame Birame Diouf

Les Lions de la Teranga sont en train de « réunir toutes les conditions » afin « d’aller le plus loin possible » a déclaré, l’un de ses attaquants, Mame Birame Diouf.

Le Sénégal, qui disputera sa première Coupe du monde depuis l’épopée de 2002 et son accession en quarts de finale, a débuté sa préparation pour le Mondial 2018 à Saly, à 70 kilomètres de Dakar.  Seuls sept des 23 joueurs retenus ont participé à l’entraînement de mardi dans la station balnéaire du sud du pays. Au moment du tirage au sort qui s’est déroulé le 1er décembre au Palais d’État du Kremlin, les Sénégalais, présents dans le chapeau 3, auraient pu tomber sur des adversaires plus redoutables que les Polonais, les Colombiens et les Japonais. En clair, les hommes d’Aliou Cissé s’en sont bien tirés en héritant d’un groupe à leur portée. Sadio Mané et les siens espèrent donc rejoindre les huitièmes de finale. Et pourquoi pas, aller jusqu’en quarts de finale comme en 2002.

Le Sénégal qui avait été magique à sa première participation en 2002, est aussi dans un groupe très ouvert avec le Japon, la Pologne et la Colombie. Mais il ne reste plus rien de cette génération de 2002 et bien que les joueurs trouvent la comparaison avec leurs prédécesseurs « flatteuse et motivante », il faudra trouver plus qu’une inspiration nostalgique pour réussir sur le terrain.

« Nous espérons que d’ici le démarrage de la Coupe du Monde nous serons tous en pleine possession de notre forme. Ainsi, nous essaierons d’aller le plus loin possible au Mondial Russie 2018, » dit Mame Birame Diouf sociétaire de Stock city.

Mame Birame Diouf qui fait partie des sept joueurs de la tanière présents au premier galop d’entrainement des Lions à Saly-Portudal, avec Cheikhou Kouyaté, Salif Sané, Cheikh Ndoye, Idrissa Gana Guèye, Pape Alioune Ndiaye, Alfred Ndiaye.

« L’important, c’est d’aller à la Coupe du Monde, de prendre du plaisir et également de faire plaisir au peuple sénégalais. Comme d’habitude, nous avons un bon état d’esprit et sommes prêts à aller de l’avant », a-t-il indiqué.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. L’essentiel ne limite pas seulement de fait de participer mais aussi de marquer une emprunte. Allez nos Lions nous sommes avec vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *