Afrique Algérie: Belmadi « La mission d’entrainer la sélection n’est pas facile »

Coach of Qatar Djamel Belmadi listens to a question at a press conference for the AFC Asian Cup in Sydney on January 14, 2015. AFP PHOTO/Peter PARKS --IMAGE RESTRICTED TO EDITORIAL USE - STRICTLY NO COMMERCIAL USE

Ses prédécesseurs n’ont pas tenu longtemps. Nommé le 13 avril 2017 à la tête de la sélection algérienne, Lucas Alcaraz a été limogé après seulement six mois après n’avoir pas réussi à qualifier l’Algérie pour le Mondial 2018. Son successeur, Rabah Madjer, a tenu un peu plus mais n’a pas fait plus de 8 mois avant d’être limogé.

Nommé il y a seulement quelques jours par la Fédération Algérienne, Djamel Belmadi se dit conscient de la responsabilité à assumer.

« Si je ne le suis pas ou que je sentais qu’il y avait le moindre doute, je n’aurai jamais accepté de m’asseoir à la table des négociations », a-t-il confié au site officiel de la fédération algérienne. « Je pense que je suis bien armé pour accomplir cette mission. J’ai l’expérience qu’il faut, je suis quand même dans le coaching depuis 10 ans. Cela va forcément m’aider dans mes nouvelles fonctions », a ajouté, confiant, le nouveau coach des Fennecs.

Alors que sa mission débutera au mois de septembre avec un match officiel contre la Gambie dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2019, Djamel Belmadi sait déjà ce qu’il a à faire.

« Ce que je sais, c’est que la mission d’entrainer la sélection algérienne n’est pas facile. Il nous faut beaucoup de travail pour redresser la barre. Je suis animé d’une envie de relever ce défi. Et puis rien n’est insurmontable, il suffit d’y croire et d’y travailler avec l’aide et la contribution de tout le monde ».

Réagissez : http://www.africatopforum.fr

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

5 Commentaires

  1. Dommage! J’ai souhaitait le portuguais quéroz ,souhaitons lui bonne chance

  2. J ai la ferme conviction que d abord il est très bien placé pour redresser la barre et surtout de très loin il est meilleur que l imposteur Madjer. Nous allons chanter de nouveau 1 2 3 viva l Algérie inchaalah.

  3. Yacine ZMIRI

    Queiroz est hors de portée de la FAF, il demande un salaire annuel de 02 millions d’euros qui dépasse nos moyens, les autres comme Hervé renard ne sont pas intéressés, il ne restait que Belmadi ancien international et assez expérimenté comme coach, c est aussi un meneur d hommes et je lui souhaite beaucoup de réussite

  4. Saliou Sidibe Niger

    Djamel Belmadi est un technicien du football , il as les moyens de faire rebondir la sélection Algérienne pour les prochaines compétition je souhaite une bonne réussite pour les  » Fennec » …..

  5. Loubna Casaoui de Maroc

    L’équipe d’Algérie se doit de revenir a son niveaux mondialiste vite vite vite !!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *