Afrique Liverpool : Sadio Mané apte, Naby Keita out pour deux semaines

Sadio Mané

La trêve internationale a pris fin Mercredi et les joueurs retenus avec leur équipe nationale retrouveront progressivement les terrains pour bien préparer les échéances de la fin de semaine. Du coté de Liverpool, fortunes diverses pour les  joueurs africains cette trêve internationale.

Contraint à déclarer forfait pour le match éliminatoire à la CAN 2019 face au Soudan (1-0) mardi, Sadio Mané s’est blessé à la main et a dû passer par la case opération. L’attaquant sénégalais a subi avec succès une opération du pouce de la main gauche. Le Lion du Sénégal s’est fracturé le pouce de la main gauche, samedi, lors du match contre le Soudan comptant pour la troisième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019. Mais désormais, Sadio Mané va mieux. Il a pu s’entraîner normalement jeudi, tout comme d’ailleurs Mohamed Salah, rentré prématurément de sélection avec une élongation. Mané sera opérationnel pour le déplacement à Huddersfield, samedi, si on en croit nos confrères de football365.fr.

Par contre, Naby Keita ne sera pas de la partie ce weekend pour le compte de la 9ème journée de Premier League. Touché à une cuisse avec la Guinée, il ne s’est pas entraîné avec Liverpool. Jürgen Klopp a annoncé que le milieu de terrain ne pourrait pas jouer contre Huddersfield. Le Guinéen sera à l’arrêt pendant deux semaines au minimum. Déjà touché au dos en Ligue des Champions au début du mois, l’ancien Istréen n’est décidément pas épargné par les pépins physiques cette saison.

Liverpool a fait face à une véritable hécatombe pendant la trêve internationale. Quatre cadres de Reds, Virgil Van Dijk, Naby Keita, Mohamed Salah et Sadio Mané sont revenus blessés de leur séjour en sélection. Pour autant, Jurgen Klopp se montre plutôt rassurant.

« On essaye de faire en sorte que tout le monde soit disponible pour ce week-end (face à Huddersfield, ndlr), a expliqué le manager allemand. On va probablement échouer pour un ou deux, mais on fait tout pour qu’ils soient sur le terrain, ou au moins dans le groupe. »

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *