Afrique CAF Ligue des Champions : Les déclarations d’après match

7939389_9b4ed988-e46c-11e8-b9d6-ad59e01eff20-1_1000x625

L’Espérance de Tunis n’avait pas les faveurs des pronostics après le match aller perdu dans la polémique contre Al-Ahly (1-3), en finale de la Ligue des champions de la CAF, mais c’est bien elle qui a soulevé le trophée tant convoité vendredi soir, devant son public.

Le coach de l’Espérance Sportive de Tunis, Mouîne Chaâbani, était en pleurs après la victoire de son équipe: « Le parcours  n’était pas facile du tout. Nous avons fait beaucoup de déplacements et le rêve a commencé pour nous au fil des matchs alors que nous ne faisions pas partie des meilleurs. Aujourd’hui, nous étions amputés de plusieurs joueurs, nous avons été secoués par le score de l’aller mais notre équipe a su surmonter tout cela ».

 

Mohamed Ali Yaâkoubi : « Très content d’avoir remporté ce titre. Nous étions décidés à renverser la vapeur. J’offre cette victoire à Khaled Ben Yahia qui a beaucoup travaillé avec nous. Nous avons été lésés à l’aller et nous avons répondu sur le rectangle vert ».

 

Majdi Traoui : « Gagner en tant qu’entraineur c’est énorme. Aujourd’hui, nous avons prouvé que nous sommes plus forts que notre adversaire. Je salue le président, le staff, les joueurs et le public qui a poussé l’équipe tout au long de la compétition ».

 

Wadii Al Jari : « Félicitations à la Tunisie qui retrouve le sommet du football africain. Al Ahly est un adversaire respectable, il a été bien accueilli chez nous. Je félicite toute la famille espérantiste et spécialement les jeunes coachs de l’EST. J’espère que tous les représentants tunisiens réussissent et brillent en coupes africaines ».

 

Saâd Bguir : « Marquer deux buts lors de la finale ma marquera à vie. J’offre ce trophée à Khaled Ben Yahia qui a beaucoup travaillé. Notre réaction ? Quand tu es lésé de la sorte, tu ne peux que réagir ».

Dans un stade olympique de Radès en ébullition, les Sang et Or sont venus à bout des Diables Rouges (3-0) grâce à un doublé de Saad Bguir (45e+2, 54e) et un but d’Anice Badri (86e). Ils remportent leur troisième Ligue des champions de la CAF, la première depuis sept ans, après celles décrochées en 1994 et 2011.

Propos recueillis par gnet.tn

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

2 Commentaires

  1. Le trophée meritée loin des jeux de l’aller..je dedie ce trophée a l’arbitre de l’aller et aux dirigeants du Caf..

  2. Bill le bottier

    Moi je dédie ce trophée à l’arbitre du match contre le primeiro de agosto 😎

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *