Afrique CAN féminine 2018 – Desiree Ellis : « Conclure cette histoire d’amour en beauté »

La finale de la CAN féminine 2018 oppose le Nigeria à l’Afrique du Sud cet après-midi. Lors du premier match des poules, l’Afrique du Sud était venue à bout du Nigeria. Peut-elle réitérer cet exploit en finale ? L’Afrique du Sud reste invaincue dans la compétition. Les Banyana Banyana ambitionnent de soulever le trophée pour la première fois de leur histoire. Un premier objectif a été atteint avec la première qualification de l’Afrique du Sud pour une Coupe du monde.

« C’est un vrai plaisir d’être l’entraîneure de l’équipe qui va disputer la finale de CAN. Notre volonté première était de nous qualifier pour la Coupe du monde, ce qui serait une première fois. C’est fait. Mais il y a un proverbe qui dit l’appétit vient en mangeant. Et si nous faisions plus encore, et si nous remportions le titre. Ce serait un immense bonheur, a confié Desiree Ellis (sélectioneure de l’Afrique du Sud), sur le site de la CAF.  Je suis enthousiaste, tout comme mes joueuses à cette idée. Vous imaginez notre retour au pays, l’or au cou. La finale contre le Nigeria revêt une grande importance. Nous les avons battues lors du match d’ouverture du groupe et on n’était pas favorites, loin de là. Si vous l’avez réalisé une fois, pourquoi pas une deuxième.  Nous aimerions conclure cette histoire d’amour en beauté. Allez nous allons écrire une histoire du football sud-africain ! »

Pour sa part, Jermaine Seoposenwe (attaquante de l’Afrique du Sud) a évoqué l’ambition des Banyana Banyana. « Notre objectif mondial s’est réalisé. Nous n’avons plus de pression. Mais si près du deuxième but, vous vous dites, allons-y, pourquoi pas. Nous allons terminer en apothéose avec un joli double, Monde et Afrique. »

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com