Afrique Elim CAN 2019 : Le Burundi met tout en œuvre pour décrocher une qualification historique

La fin des qualifications pour la CAN 2019 qui se disputera cet été en Egypte (15 juin-13 juillet) approche à grands pas. Si pour le moment, on connaît les noms de quatorze qualifiés, il reste encore dix billets à attribuer. Autant dire que cette dernière journée promet d’être intense.

À Bujumbura, le Burundi reçoit le Gabon avec l’espoir d’aller chercher sa toute première qualification pour une phase finale continentale. Les Burundais, deuxièmes avant cette ultime confrontation, comptent deux points d’avance sur les Panthères.  Cette rencontre  sera décisive pour la qualification, les Hirondelles n’ayant besoin que d’un match nul pour décrocher leur ticket.

Dans un point de presse relayé par nos confrères du site akeza.net, le président de la commission des compétitions au sein de la Fédération de Football du Burundi, Yussouf Mossi, a avant tout rappelé qu’en 1993, le Burundi a manqué une qualification pour la CAN sur l’élimination par la Guinée Conakry. « Mais pour cette fois nous avons 60% de chance pour pouvoir remporter cette grande bataille », a-t-il mentionné.

Yussouf Mossi a fait soir que les préparatifs vont bon train pour que les Hirondelles décrochent leur billet menant en Egypte. « Tout a été mis en œuvre. Les joueurs que nous avons convoqués sont presque tous arrivés. Nous attendons notre grand attaquant Fiston Abdoulrazak qui va atterrir sur Bujumbura ce mercredi ». Et concernant l’état de santé des joueurs, Mossi tient à tranquilliser l’opinion en indiquant qu’avec les différents tests, les entraineurs et les médecins ont déclaré que les joueurs sont en très bonne forme.

Comme le match crucial de ce samedi 23 mars va compter plusieurs spectateurs, la fédération s’est déjà préparée pour ça. « Nous  reconnaissons que notre stade est petit et c’est pourquoi nous avons décidé de ne vendre que 9500 tickets, pas plus que ça. Dans les tribunes, nous allons y mettre des chaises qui pourront accueillir un effectif de 400 personnes pour que l’espace puisse être aéré ».

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com