Afrique RD Congo : Très lourdes sanctions, contre Sanga Balende, après les incidents du 21 novembre

Rodolph TOMEGAH

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Sanga Balende est lourdement sanctionné après les incidents survenus dimanche dernier, à la fin du match entre les Anges et Saints de Mbuji-Mayi et les Unionistes de Maniema.

Réunie au cours de la semaine, la Commission de Gestion de la Linafoot, n’y est pas allée, du dos de la cuillère. Elle a pris une série de mesures, pour éviter que de tels incidents ne se répètent, dans le futur.

Ainsi donc, le club de Mbuji-Mayi, paye chers les agissements de ses supporters. En plus de jouer ses trois prochaines rencontres de championnat, hors de ses bases, cette formation va jouer toutes ses rencontres de la manche aller à domicile, à huis clos.

Et ce n’est pas fini. Une amende correctionnelle de 10.000$ US (8835 euros) assortie d’une suspension, jusqu’au parfait paiement, a été infligée à Sanga Balende, et son entraîneur égyptien, Adel Mohamed, a été suspendu pour 12 mois, assortie d’une amende de 200 dollars (176 euros).

Sanga Balende est également sommé de payer « les biens perdus par les officiels, à savoir 4 vareuses, un sifflet, un drapelet et un chronomètre intelligent ».

Dimanche dernier, le match de la 8ème journée de la Vadacom Ligue 1, entre Sanga Balende et l’AS Maniema Union (1-1), a connu une triste fin, émaillée d’incidents. Accusés de n’avoir pas pris les bonnes décisions, les arbitres de la rencontre, ont été sérieusement tabassés et blessés.


Articles récents