Afrique Barrages Mondial 2022 : La réponse de la RDC aux accusations du Maroc



Le ton continue de monter entre le Maroc et la RDC, à l’approche du barrage aller de la Coupe du monde 2022, prévu pour vendredi. Les Congolais ont répondu mercredi aux accusations des Marocains, au sujet de l’accueil réservé aux Lions de l’Atlas à Kinshasa. 

Après avoir été accusée par la Fédération marocaine (FRMF), la  Fédération congolaise de football (FECOFA) a répliqué mercredi dans une note, adressée à la Confédération africaine de football (CAF). Le Congo remet la faute sur les Marocains.

«Nous aurions aimé que la FRMF fasse allusion au bus de la Fecofa, qui a confortablement transporté la délégation marocaine de l’aéroport jusqu’à l’hôtel avec l’escorte de notre police et de ne pas laisser sous silence le bus en mauvais état loué par leurs propres délégués… Le protocole de la Fecofa était à l’aéroport avec un bus de très bonne qualité et une jeep de marque Prado. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, leur équipe d’avance a loué à notre insu un autre bus, certainement pour éviter de monter à bord du bus de la Fecofa», a indiqué la RDC dans sa note, avant de demander que la partie congolaise, puisse rectifier ses propos.

«Nous sommes désolés du mauvais choix qu’ils ont opéré, mais cela ne peut nullement être imputé à la Fecofa. Par conséquent, nous demandons à la FRMF le retrait des propos infondés contenus dans la correspondance pré-rappelée» 

 

La réponse de la FECOFA


Articles récents