Coupe du Monde 2022 Mondial 2022 : L’Espagne écrase le Costa Rica (7-0)

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




L’Espagne fait son entrée dans la Coupe du monde 2022 de la plus belle des manières. Opposée au Costa Rica ce mercredi dans le groupe E de la compétition, la Roja l’a emporté sur le score sans appel de 7-0.

Les hommes de Luis Enrique ont commencé le match sur des chapeaux de roue, dominant outrageusement leur adversaire. Et c’est logiquement que Dani Olmo ouvre le score à la 11e minute. A la suite d’un ballon piqué par Gavi vers la surface costaricienne et qui est dévié par Yeltsin Tejeda, Olmo récupère et frappe vers la gauche du but de Keylor Navas. 1-0 pour l’Espagne qui va tout de même poursuivre sa domination. A noter que le but d’Olmo est le 100e but de l’Espagne en Coupe du monde dans son histoire.

A force de reculer, le Costa va encaisser un deuxième but dix minute après le premier. Après une belle transversale de Sergio Busquets vers l’aile gauche, Jordi Alba contrôle et centre fort dans la surface. Plein axe, Marco Asensio surgit et surprend Keylor Navas d’un tir croisé vers la droite du but. 2-0 à la 21e minute.

Le but de Marco Asensio en vidéo

Malgré son avance, l’Espagne poursuit sa domination et fait complètement craquer son adversaire. A la 28e minute, la Roja obtient un pénalty suite à une faute sur Jordi Alba. Remuant sur la gauche de la surface costaricienne, le joueur du FC Barcelone est accroché par une mauvaise intervention de Carlos Martínez. Ferran Torres se charge de la sentence. D’une frappe croisée vers la gauche du but costaricien, il se joue parfaitement de Keylor Navas. 3-0 à la 31e minute.

L’Espagne a donc passé une première période tranquille où elle a dominé une faible équipe du Costa Rica sur tous les plans.

La deuxième mi-temps comme la première

Au retour de la pause, l’Espagne ne met pas le pied sur le frein en dépit de son avance. Marco Asensio et ses coéquipiers poursuivent leur domination contre le Costa Rica qui, à force de reculer, va se faire encore piéger à la 54e minute.

Sur un ballon récupéré, Gavi décale sur la droite de la surface pour Ferran Torres qui bute sur Francisco Calvo mais suit bien et récupère. Il pivote face à Keylor Navas et conclut d’un tir croisé. 4-0.

Loin de se contenter de son avance, l’Espagne conserve un pressing haut et maintient le Costa Rica à distance de son but, avec 84% de possession contre 16% en faveur du Costa Rica. A la 74e minute, sur la gauche, un centre d’Álvaro Morata arrive vers le point de penalty. A la réception, Gavi déclenche une reprise qui touche le poteau droit avant de terminer au fond des filets de Navas. C’est le 5e but espagnol.

Le 6e et dernier but de la soirée interviendra à la 90e minute, une réalisation de Carlos Soler. A la suite d’une accélération sur la droite de Nico Williams qui centre fort devant le but costaricien, Keylor Navas repousse dans l’axe mais ça revient sur le joueur du PSG qui fusille dans le but grand ouvert. Et ce n’est pas fini. C’est Alvaro Morata qui viendra clore le festival de la Roja avec un 7e but dans le temps additionnel (90+2). Sur une passe de Dani Olmo sur la gauche de la surface, Morata déclenche une lourde frappe qui se loge sur la gauche du but. Keylor Navas s’incline à nouveau.

L’Espagne l’emporte donc par 7-0 et passe une soirée tranquille face à une très faible équipe de Costa Rica qui encaisse le plus grand nombre de buts depuis le début de la compétition.

 

Feuille de match

Mercredi 23 novembre 2022, 16h GMT – Al Thumama Stadium (Qatar)

Espagne – Costa Rica : 7-0

Affluence : 41721 spectateurs

Arbitre : Abdulla Mohammed (Emirats Arabes Unis)

Buts : Dani Olmo (11e), Marco Asensio (21e), Ferran Torres (31e sur pénalty, 54e), Gavi (74e)

Avertissements : Francisco Calvo (68e), Joel Campbell (90+7) pour le Costa Rica

Expulsion : Aucun joueur

Les équipes :

Espagne

Simon – Azpilicueta, Rodri, Laporte, Alba – Pedri, Busquets, Gavi – F. Torres, Asensio, Olmo

Sélectionneur : Luis Enrique

 

Costa Rica : K. Navas – Martinez, Calvo, Duarte, Oviedo – Tejeda, Bennette, Torres – Borges, Contreras, Campbell

Sélectionneur : Luis Fernando Suárez

 

 

 

 


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *