Football Mondial 2022 : Qatar, le pire bilan pour un pays hôte



Le Qatar est éliminé de la Coupe du monde 2022. Le pays organisateur paye les frais de ses deux défaites en autant de rencontres et du match nul entre les Pays-Bas et l’Equateur. Le pays réalise d’ailleurs le pire bilan d’un hôte depuis 1950.

La réalité a rattrapé le Qatar. Enthousiaste à l’idée d’accueillir la prestigieuse compétition mondiale, le pays s’est rapidement rendu compte de l’évidence de la différence de niveau sur le terrain. A l’issue du match d’ouverture perdu (0-2) contre l’Equateur, les hommes de Félix Sanchez ont pensé redresser la barre ce vendredi face au Sénégal. Malgré un jeu audacieux, le Qatar perd une seconde fois en autant de sorties. Dans la foulée, le match nul entre les Pays-Bas et l’Equateur (1-1) a fait voler en éclat tous les minces espoirs de qataris.

Avec zéro point au compteur après deux journées, Akram Afif et ses coéquipiers ne pourront pas espérer accrocher une deuxième place qualificative, même en cas de victoire face aux Pays-Bas lors de la troisième journée.

Tristement historique

Dans l’histoire, jamais un pays hôte n’avait réalisé un tel bilan. Déjà premier pays hôte à perdre son match d’ouverture, le Qatar est encore le premier organisateur à perdre deux matchs lors de la première phase. Selon les notes d’Opta, depuis l’instauration de la victoire à trois points en 1994, aucun pays hôte n’a eu moins de quatre points.

Le Qatar rejoint également l’Afrique du Sud dans le lot des pays organisateurs éliminés dès la phase de poule.

Les rares satisfactions

Malgré ce triste bilan, le pays du Moyen-Orient pourrait se reposer sur des notes positives pour envisager un avenir meilleur. Pour sa première participation à la Coupe du monde, le Qatar n’a pas pour autant été ridicule dans le jeu. Un peu sous pression lors du match d’ouverture, les poulains de Félix Sanchez ont montré un meilleur visage vendredi face au Sénégal. Avec beaucoup de dévouement, le Qatar a joué toutes ses chances sans trembler face aux Champions d’Afrique. Le manque d’efficacité et un Edouard Mendy en forme dans les buts du Sénégal n’ont pas aidé à atteindre les objectifs visés.

Le pays a tout de même écrit son nom dans le palmarès de cette édition avec notamment Mohammed Muntari. Le joueur d’origine ghanéenne a offert au Qatar, son premier but en coupe du monde. C’était face au Sénégal.

Au-delà de ce triste bilan, le Qatar pourra à la fin de la compétition se réjouir également, si tout se passe bien, d’avoir proposé une organisation de taille avec des infrastructures de qualité.


Articles récents