Communiqué Le Marché du Travail en Afrique : des opportunités  à Saisir ?



Face à cette explosion démographique qui voit des générations entières de jeunes Africains saisir leurs implications sur le marché du travail, il est essentiel d’examiner les moyens par lesquels nous pouvons tirer parti des opportunités offertes et naviguer efficacement les risques pour une croissance inclusive. Cet article vise à démystifier l’impact potentiel dont peut bénéficier l’Afrique subsaharienne et à explorer comment ses principaux acteurs peuvent en bénéficier. Alors, que se cache-t-il derrière le terme Dividende Démographique et comment peut-on le transformer en croissance inclusive ? 

Explosion démographique des jeunes en Afrique subsaharienne

Le continent africain est caractérisé par une population relativement jeune et leur nombre va encore augmenter au cours des prochaines années. Selon une étude réalisée par Foresight Africa, les pays subsahariens sont confrontés à un boom de jeunes entrants sur le marché du travail dans les années à venir. Cet afflux représente à la fois des opportunités et des risques.

Causes de l’explosion démographique

Les pays africains ont connu plusieurs progrès majeurs en matière de santé qui ont contribué à stimuler le taux de survie des nouveau-nés et l’espérance de vie. De plus, la baisse de la fécondité a également contribué à l’augmentation du nombre d’enfants entrant sur le marché du travail chaque année.

Conséquences de l’explosion démographique

Une cohorte importante d’adultes-jeunes arrivera sur le marché du travail en Afrique subsaharienne au cours des prochaines décennies. Les pays qui ne planifient pas correctement pourraient manquer cette occasion unique ou, pire encore, créer un climat de tension sociale due aux taux élevés d’inactivité et à un manque d’opportunités pour les populations vulnérables.

Quels sont les défis et les opportunités liés à l’explosion démographique des jeunes en Afrique subsaharienne ?

Défis liés à l’explosion démographique

Les principaux défis liés à l’accroissement du nombre des jeunes en Afrique incluent :

  • Chômage: avec moins d’emplois disponibles que de personnes actives, ce chiffre sera probablement assez élevé pour les années à venir ;
  • Manque d’infrastructures: les infrastructures telles que l’agriculture, l’hydraulique, la construction et le transport ne peuvent pas suivre le rythme de croissance ;
  • Insuffisance des services financiers: (accès au crédit, assurance etc) qui ont tendance à être moins disponibles et plus coûteux pour les petites entreprises ; et
  • Inadéquation de formation : Malheureusement , bon nombre des institutions d ‘enseignement dans certaines parties du monde africain sont inadaptees pour former une main – d ‘ œuvre en ligne avec les exigences de competences des entreprises modernes.

Opportunités liées à l’explosion démographique

Les jeunes sont une force productive et peuvent créer un potentiel incroyable pour toute une région. Les opportunités pour le continent africain incluent :

  • Taux de croissance économique plus élevé: la population jeune est une source importante de main-d’œuvre qualifiée, ce qui peut avoir un impact positif sur la croissance économique ;
  • Plus grande activité entrepreneuriale : Les jeunes peuvent être innovants et favoriser la création d’entreprises dynamiques et attractives ;
  • Changement culturel : Un afflux de personnes jeunes représente généralement un changement culturel stimulant pour les pays africains car ils apportent souvent de nouvelles idées et approches ; et
  • Croissance du secteur des services : Les services financiers, bancaires, informatiques et technologiques ont le potentiel d’offrir des postes lucratifs à une population jeune.

Comment les pays peuvent-ils tirer parti de cette tendance pour stimuler une croissance inclusive ?

Stratégies pour stimuler une croissance inclusive

Pour tirer parti pleinement du dividende démographique qui existe actuellement, les gouvernements doivent adopter des politiques visant à augmenter le nombre d’emplois stables, formels ou informels. Ces mesures comprennent notamment :

  • Création d’emplois publics supplémentaires : Il s’agit notamment d’encourager l’investissement direct étranger (IDE) qui contribue à la création d’emplois formels et informels , et à amener plus de capitaux sur les marchés nationaux .
  • Système fiscal progressif : La mise en place d’un système fiscal progressif encourage les petites entreprises et permet aux gouvernements de collecter des taxes supplémentaires ; et
  • Accès facile aux services financiers : strong >la simplification des processus administratifs permettra aux entreprises locales d’avoir accès plus facilement aux services financiers dont elles ont besoin pour investir ou trouver des emplois. li > ul >
  • De plus , l’investissement public doit être orienté vers des infrastructures telles que l’enseignement primaire, secondaire et technique, la formation professionnelle ainsi que l’accès à Internet et aux technologies numériques.

Exemples de pays qui ont réussi à stimuler une croissance inclusive

  • Plusieurs nations en Afrique subsaharienne se sont donc engagées dans des politiques visant à stimuler la croissance économique, en particulier à travers des programmes de formation professionnelle et de promotion de l’entrepreneuriat pour les jeunes. Au Rwanda, le gouvernement a mis en place un système fiscal progressif pour encourager les petites entreprises et a investi dans la formation technique pour diversifier l’économie. Le Ghana développe activement son secteur des services numériques, ce qui permet une plus grande inclusion financière et offre davantage d’emplois à sa population jeune.

Comment éviter les risques sociaux et autres associés à un taux d’emploi insuffisant ?

Stratégies pour éviter les risques sociaux et autres associés à un taux d’emploi insuffisant

  • Lorsqu’un taux d’emploi trop faible persiste pendant une longue période, cela peut entraîner des tensions sociales ou même des troubles civils violents. Pour éviter ce genre de situation, les gouvernements doivent mettre en œuvre des politiques adéquates pour créer des emplois durables, formels et informels :
  • Stimuler l’investissement direct étranger : L’IDE est généralement source de bien-être durable car elle crée des emplois stables ;
  • Promouvoir l’entrepreneuriat : Les mesures visant à encourager l’innovation et l’esprit entrepreneurial contribuent considérablement au dynamisme du marché du travail ; et
  • Investissements dans l ‘enseignement supérieur : strong > Les universités peuvent fournir une formation spécialisée requise par le marché du travail moderne , mais elles doivent être suffisamment modernisés pour suivre le rythme rapide des changements technologiques . 
  • Parallèlement , il faut promouvoir une main -d ‘œuvre qualifiée , flexible , établir des partenariats public – privés ( PPP ) appropriés , faciliter le commerce intra – régional et international ainsi qu’amener plus de capitaux sur les marchés nationaux .

 

Face à l’explosion démographique des jeunes en Afrique subsaharienne et ses conséquences sur le marché du travail, il apparaît que les pays peuvent saisir cette opportunité comme un moyen de stimuler une croissance inclusive. Pour ce faire, il est essentiel d’adopter une stratégie visant à promouvoir l’accès à l’éducation, la création d’emplois productifs pour la jeunesse et la facilitation de nouvelles formes d’entrepreneuriat. Enfin, en adoptant des politiques cohérentes et systématiques axées sur le développement durable, les pays africains peuvent tirer parti de ce potentiel inexploité et bâtir un avenir meilleur pour tous.

Par https://www.wikiportagesalarial.eu/


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *