Autres Sports Athlétisme / Myriam Soumaré: « Lemaitre va battre Bolt »

L’excentrique Myriam Soumaré croit très fort en Christophe Lemaitre pour la finale du 200m. Qu’elle voit devant… Usain Bolt !

Septième de la finale du 200m, mais vous gardez le sourire… Pas sûr qu’elle y croit tant que ça!

Myriam Soumaré
Bien sûr. Il faut. Je ne peux que savourer. Je me suis arrachée du début à la fin. Je me suis fait plaisir aussi bien sur le 100m que sur le 200m. Je n’ai que 25 ans, je n’ai que huit ans d’athlé d’arrière moi. Je suis une petite nouvelle et je fais partie des outsiders. J’espère maintenant faire encore plus de finales et passer du statut d’outsider à celui de favorite.

 

Comment avez-vous vécu cette finale du 200m ?

C’était génial. Je n’ai pas dormi de la nuit avant la course. C’est horrible. On stresse et on a envie que la course passe vite pour en finir. On passe par plein d’émotions. J’avais jamais ressenti avant. J’espère être là à Rio et cartonner encore plus que j’aurais dû.

 

Cela vous donne visiblement beaucoup d’envie pour la suite…

Déjà, je prends l’envie assez facilement (rires). Dès que j’ai vu que j’étais qualifiée pour les JO, je me suis dit que je devais m’arracher. Je suis là pour me faire plaisir, tout donner et n’avoir aucun regret.

 

Avez-vous, à terme, prévu d’atteindre le niveau des filles qui sont sur le podium de ce 200m ?

Je n’ai jamais été impressionnée par ces filles-là. On est souvent ensemble tout au long de la saison. Sur cette finale, je fais encore plein de fautes. Je pars crispée, et ça continue du début à la fin. Je perds peut-être 50% de mon énergie pendant la course. Mais ce sont des erreurs que je préfère faire maintenant. Je suis encore toute jeune et puis j’étais au couloir 2. J’espère que ça va s’enchaîner et prendre de l’assurance.

 

Un petit mot sur la championne olympique, Allyson Felix.

Elle faisait partie des grandes favorites. Je ne suis pas trop surprise par sa victoire. Après, je ne la connais pas personnellement. On ne se parle pas. Tout comme avec les autres filles. Après, je ne parle pas anglais donc ça n’aide pas (rires). Elles me calculent pas, en même temps (rires). Et puis de toute façon, je ne suis pas là pour me faire des amies.

 

Quand vous voyez Felix lever les bras, vous dîtes-vous qu’un jour ça sera vous ?

Exactement. Ça doit être sympa quand même. J’aimerais tenter pour voir ce que ça fait. On y rêve, on y croit, mais on évite de trop y penser. Mais c’est vrai que j’espère un jour être à sa place.

 

Usain Bolt et Christophe Lemaitre
Christophe Lemaitre est en finale lui aussi du 200m. Vous comptez aller le voir ?

Bien sûr. Mais il y a le relais (4x100m), donc il faut que je voie si c’est jouable. En tout cas, on est tout derrière lui.

 

Vous y croyez ?

Mais bien sûr ! Moi, c’est mon grand favori. J’espère qu’il va ramener une médaille.

 

Comment ça « grand favori » ? Devant Bolt ?

Et pourquoi pas ? Bah bien sûr ! Il va battre Bolt. On va tout faire pour que ça se passe comme ça. Avec un record du monde à la clé, sinon ça n’est pas drôle ? Tant qu’à faire (rires).

Avec Eurosport

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports