Brésil 2014 De retour au Ghana, Gyan et les Black stars demandent pardon au peuple

bstars (Copier)

Ils sont enfin rentrés. Bloqués au Brésil à cause difficultés à trouver un vol, les Black stars du Ghana ont enfin regagné Accra ce dimanche. Dès leur sortie d’avion, le capitaine Asamoah Gyan et le sélectionneur Kwesi Appiah se sont fendus en messages de pardon pour les supporteurs.

Loin de la ferveur populaire au lendemain du retour d’Afrique du Sud, où ils ont frôlé les demi-finales de la Coupe du monde, les Black stars sont rentrés à Accra ce dimanche après leur élimination en phase de poules du Mondial 2014. Seuls 4 joueurs outre Kevin Boateng et Sulley Muntari viré en pleine compétition pour indiscipline manquaient à l’appel.  Michael Essien, Christian Atsu, Albert Adomah et Adam Kwarasey ont été autorisé à regagner leur club directement.

« Nous sommes allés à une compétition pour rendre fier le Ghana mais nous avons échoué. Je ne peux que demander pardon à tout le peuple ghanéen« , a confié Gyan à sa descente d’avion. Son sélectionneur a ajouté que l groupe était encore jeune et a de l’avenir.

Outre les problèmes d’indiscipline, les Black stars ont obligé le gouvernement à convoyer 3 millions de dollars, soit 100.000 dollars par tête, en avion pour leur régler les primes de participation au Mondial. Une somme sur laquelle chacun des joueurs a dû payer 17000 dollars de taxe avant d’embarquer, réglementation brésilienne oblige.

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com