Afrique José Anigo: les raisons de son échec à l’Espérance de Tunis

anigo

José Anigo a complètement raté sa première expérience d’entraineur en Afrique. Nommé coach de l’Espérance de Tunis, l’ancien manager de l’Olympique de Marseille n’a duré que 7 matches. Il a quitté le club Sang et Or il y a 3 semaines.

Chroniqueur pour France Football, Anigo dévoile les raisons de son échec dans sa dernière livraison. Il pointe notamment du doigt la mauvaise gestion de club par ses dirigeants mais également sa part de responsabilité. Extraits.

« En fait, j’ai très vite compris que j’avais fait une erreur de timing en m’engageant avec l’Espérance de Tunis. (…) Ce n’est qu’une fois en place que j’ai découvert quelques petits mensonges par omission. On a, par exemple, oublié de me préciser que les meilleurs joueurs allaient partir… et que ceux que nous allions recruter ne pourraient être alignés qu’en Championnat qui débute ce samedi

« Il a fallu également que j’explique assez vite au directeur sportif, viré par le président quelques semaines plus tard, que s’il voulait faire l’équipe, il allait falloir qu’il vienne faire les entraînements à ma place ! »

« Attention, je ne fuis pas non plus mes responsabilités. J’assume mon échec. Avec deux victoires et quatre défaites, je sais parfaitement que mon bilan sportif n’a rien de fulgurant. Seulement, la prochaine fois que l’on me vendra un projet, et j’espère bien qu’il y aura d’autres prochaines fois, je me rendrai sur place pour lever les doutes et les approximations »

Pour rebondir, José Anigo veut entrainer une sélection ou un club en France: « Maintenant, j’aimerais bien trouver une sélection ou un projet en France. Mais loin de la Provence. Pas besoin de vous expliquer pourquoi..« 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com