Jeux Olympiques JO/ Le Nigeria récupère l’or du 4x400m de Sydney 2000

nigeria 4x400m s2000Le CIO on le sait  lutte pour des jeux propres. A cet effet, il  ne se prive pas de restaurer, pendant ou après les olympiades, les teams lésés par des pratiques illicites constatées et avérées de leurs adversaires. Ainsi le relais Américain du 4x400m champion olympique  des jeux d’été de Sydney 2000  a été déclassé  après les aveux d’Antonio Pettigrew. Le relais Nigeria de l’époque profite de cette décision. Peut-être de bonne augure pour le la délégation Nigériane présente au JO Londres 2012.

Fort d’une délégation de cinquante-trois  (53) athlètes à Londres, le Nigeria aborde le plus grand évènement sportif planétaire avec une bonne nouvelle pour son CNO (Comité national olympique). En effet, le CIO (Comité international olympique) lui a réattribué la médaille d’or du relais 4×400 m des JO de Sydney 2000. Le relais Nigérian, qui était composé de Sunday Bada, Clement Chukwu, Jude Monye et Enefiok Udo Obong,  était arrivé deuxième derrière les Etats-Unis déjà disqualifiés en raison du cas de dopage d’un de ses membres.  Antonio Pettigrew membre du team USA avait avoué s’être dopé en 2008 dans le cadre du scandale Balco. Suite à quoi le CIO avait disqualifié le relais 4x400m américain de son titre sans pour autant réattribuer les médailles. Membre du relais américain d’alors, Micheal Johnson avait décidé, dans la même année, de rendre sa médaille devenue « sale ». Douze ans après la finale, le relais Nigérian récupère l’or olympique. Malheureusement, cette décision arrive trop tard pour le relayeur Sunday Bada décédé il y a 8 mois. La Jamaïque se voit décerner la médaille d’argent tandis que les Bahamas montent sur ce podium tardif avec le bronze.
A l’origine malgré lui du déclassement des Etats Unis, Antonio Pettigrew, est décédé en 2010 d’une overdose de médicaments.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports