Mali Les meilleurs africains de l’histoire de la Ligue 1

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports




Le magazine France football a établi la liste des 50 meilleurs joueurs étrangers qui ont marqué l’histoire du championnat français de football. Parmi ces 50 joueurs dont le n°1 est le Bosnien de l’ex Yougoslavie Safet Susic,  on retrouve 7 Africains dont le premier est le Malien Salif Kéïta.

 

salif KeitaChampion de France avec les Verts de Saint Etienne (1968 ; 1969 et 1970),  Salif Kéïta vient en 4ème position. Le premier africain de ce classement à marqué l’histoire du championnat de France de football de 1967 à 1973. Avec les Verts, « la Panthère » inscrit 142 buts en 186 matches de 1967 à 1972. Il fera une saison avec l’Olympique de Marseille (1972 – 1973) où il dispute 23 matches pour 12 buts. Ballon d’or africain en 1970, il est élu meilleur joueur étranger du championnat français en 1968. C’est un autre ancien Marseillais qui suit Salif Kéïta. Il s’agit du Ghanéen Abedi Pelé. 

 

Champion de France (1989, 1991, 1992) et vainqueur de la ligue européenne des  champions en 1993 avec le club de la Canebière, Abedi Pelé est arrivé en France en 1986 à Chamois Niortais FC. Il passa une saison dans le club (1986 – 1987) où il joue 34 matches pour 12 buts. Le ballon d’or africain (1991, 1992, 1993) connaitra par la suite quatre autres clubs. De 1986 à 1994 il disputa 281 matches pour 71 buts. Classé 10ème au général, le Libérien Georges Weah est le troisième africain.

 

Ballon d’or Francefootball 1995, « Mr Georges »,  également ballon d’or africain (1989, 1994, 1995), a commencer sa carrière française en avec l’As Monaco (1988 – 1992). Champion de France avec le PSG en 1994, il a évolué avec le club de la capitale française de 1992 à 1995. Après des saisons dans d’autres championnats, il revient en France et joue une saison avec l’OM (2000 – 2001). Il aura en tout disputé 307 matches pour 126 buts.

 

 L’Ivoirien Didier Drogba se classe 20ème. Le quatrième africain du classement a démarré sa carrière professionnelle au Mans (1999 -2002). Après une saison à Guingamp, il explose aux yeux du monde au cours de sa seule saison avec l’Olympique de Marseille (2003-2004, 32 buts). Elu meilleur joueur de Ligue 1 cette saison là, Drogba (ballon d’or africain 2006 et 2009) a inscrit 81 buts en 177 matches.

 

 Le Camerounais Roger Milla vient en 32ème position dans ce top 50 des étrangers qui ont marqué l’histoire du championnat français de football. Ballon d’or africain (1976 – 1990), Roger Milla débarque en France en 1977 à Valenciennes. Il va connaitre durant les 13 années passées en France, 6 clubs. Vainqueur de la Coupe de France avec l’AS Monaco(1980) et SC Bastia (1981), « le vieux Lion »  inscrira 117 buts  en 320 matches.  

 

L’Algérien Mustapha Dahleb se classe 39ème. Le 6ème africain du classement commence son aventure française au SC Sedan-Ardennes (1973-1974). Il va évoluer par la suite au PSG (1974-1984) avec lequel il remporte deux coupes de France (1982 et 1983) ; avant de raccrocher les crampons à l’OGC Nice (1984-1985). Il dispute 382 matches et marque 118 buts. 

 

Classé 44ème, le Tchadien Japhet N’Doram est le 7ème africain du classement  de 1990 à 1998, il évoluera à Nantes et l’AS Monaco (1997-1998) en 215 matches en trouvera le chemin des buts 73 fois. Il devient champion de France en 1995 avec le Canaries.    


Articles récents