Etranger US Open: après Clijsters, Roddick annonce sa retraite

andy-roddick-tantrum-iw-2011« J’ai décidé que ce tournoi serait mon dernier ». L’Américain Andy Roddick a surpris le monde du tennis en annonçant que l’US Open 2012 était son dernier tournoi, le jour même de ses 30 ans. « C’est le moment, a expliqué l’ancien numéro un mondial. Je ne sais pas si je suis en assez bonne santé et assez engagé pour continuer à jouer l’année prochaine ». L’Américain,  a gagné 32 tournois sur le circuit et  joué trois finales à Wimbledon. Il a également été un pilier de l’équipe des Etats-Unis de Coupe Davis pendant près de dix ans. Il affronte ce vendredi au 2e tour l’Australien Bernard Tomic, un joueur de onze ans son cadet qui fait partie de la jeune garde du tennis. En annonçant sa future retraite, Roddick s’assure, en cas de défaite vendredi, d’une petite cérémonie sur le court, ce qui n’avait pas été le cas pour Kim Clijsters mercredi.

Ce n’est évidemment pas un hasard si Roddick choisit de baisser le rideau à Flushing Meadows. D’abord parce qu’il est chez lui, devant son public. Mais aussi, sans doute, parce que c’est ici qu’il a conquis son unique titre du Grand Chelem, en 2003, en battant Juan Carlos Ferrero en finale. 2003, la grande année de Roddick, qui avait terminé la saison à la première place mondiale. C’était juste avant que Roger Federer ne se place de façon irrésistible au-dessus de la mêlée. L’hégémonie du Suisse a fait beaucoup de mal à Roddick, qui a subi, comme d’autres le joug du Bâlois, de la même génération que lui. « Ce n’était pas facile pour Andy aux Etats-Unis de passer après (Andre) Agassi, (Pete) Sampras, (Jim) Courier, (Michael) Chang et d’autres mais je trouve qu’il a toujours fait du mieux qu’il pouvait », a déclaré Roger Federer.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports