Athlétisme Dibaba, Ta Lou, Zongo: grandes chances africaines à Birmimgham 2018

Début ce jeudi à Birmimgham de l’édition 2018 des Championnats du monde d’athlétisme en salle. 28 pays africains sont représentés dans la ville britannique et le continent pourra compter sur quelques valeurs sures pour des chances de médailles. Présentation.

Triple championne du monde, l’Ethiopienne Genzebe Dibaba sera une nouvelle fois la femme à battre lors de ces championnats. Elle est alignée sur deux épreuves à savoir le 1500 et le 3000 m.

Un gros contingent ivoirien est présent avec de grandes chances de médailles notamment sur le sprint (60m). En tête de gondole, Marie José Ta Lou, la femme la plus rapide du pays et qui a déjà réalisé de belles performances en ce début de saison en salle. Les hommes ne sont pas du reste avec Wilfried Koffi, Ben Youssef Meité et la nouvelle perle Arthur Cisse.

Il a fait tomber le record d’Afrique du triple saut (vieux de 36 ans) le mois dernier. Avec un bond à 17,23 m, le Burkinabé Fabrice Zongo est en grande forme et espère un podium à Birmimgham.

On gardera aussi un oeil sur Franck Elemba, le lanceur de poids du Congo, sans oublier le Sud-africain Luvo Mayonga, médaillé olympique su saut en longueur à Rio.

les Championnats du monde d’athlétisme en salle se déroulent du 1er au 4 mars.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com