Afrique Mondial 2018 –Maroc/ Beaumelle : « Ces dates FIFA nous permettront de voir où on se situe »

Patrice Beaumelle

Le compte à rebours a commencé. Les préparations pour le Mondial 2018 aussi. Le Maroc disputera deux matchs amicaux face à la Serbie et à l’Ouzbékistan dans le cadre de sa préparation pour la phase finale de la 21e édition de la Coupe du Monde.

Le match face à la Serbie se jouera le vendredi 23 mars au stade olympique de Turin, dans le nord de l’Italie, indique la Fédération royale marocaine de football sur son site officiel. La rencontre face à l’Ouzbékistan est programmée pour le mardi 27 mars 2018 au complexe sportif Mohammed V de Casablanca, ajoute la même source.

Ces deux rendez-vous auront surtout valeur de test pour l’équipe d’Hervé Renard. L’entraîneur adjoint des Lions de l’Atlas, Patrice Beaumelle, estime que les deux rencontres vont permettre au staff technique du Maroc de voir où se situe l’équipe.

«On va profiter de cette date FIFA pour disputer deux matchs avec des équipes qui nous permettront de voir où on se situe. On va jouer une équipe européenne, la Serbie, et une équipe asiatique, l’Ouzbékistan, puisque nous allons affronter l’Iran et deux autres équipes européennes. Ces deux matchs vont nous permettre de nous confronter à deux grandes nations du football, parce que ce sont deux belles équipes», a-t-il indiqué dans des propos relayés par lematin.ma. Beaumelle n’a pas caché sa joie de retrouver les joueurs après une longue trêve internationale. «On va retrouver les garçons pour la première fois depuis la qualification au Mondial le 11 novembre dernier. On voit que quasiment tout le monde joue en club. C’est un bonheur en tant que sélectionneur de suivre nos joueurs chaque week-end jouer dans leurs équipes. Ça, c’est une bonne chose. Les deux matchs amicaux vont nous permettre de voir dans quel état ils sont parce qu’ils sont très sollicités».

Interrogé sur la liste des 23 joueurs qui feront le déplacement en Russie, Beaumelle estime qu’il «est un peu tôt pour parler de la liste des 23 joueurs, parce que nous ne sommes qu’au mois de mars. Mais cette date FIFA va nous permettre de passer 10 jours ensemble et de continuer de travailler pour préparer cette Coupe du monde». L’entraîneur adjoint s’attend donc à une grande revue d’effectifs : «on veut voir le maximum de joueurs, surtout ceux qui méritent actuellement d’être en équipe nationale pour avoir beaucoup d’indications. La porte reste ouverte pour ceux qui ne seront pas là lors de ce stage».

La phase finale du Mondial 2018 se déroulera du 14 juin au 15 juillet en Russie. Le match d’ouverture du groupe B opposera le 15 juin le Maroc à l’Iran à Saint-Pétersbourg. Le Maroc et l’Iran se sont affrontés deux fois par le passé et les Lions de l’Atlas avaient remporté les deux matches dont un aux tirs au but. Ils affronteront le champion d’Europe en titre, le Portugal, le 20 juin à Moscou, avant leur match contre l’Espagne, vainqueur de la Coupe du monde 2010, à Kaliningrad, le 25 juin. Le Maroc, qui sous le Français Hervé Renard a terminé sa campagne de qualification pour le Mondial 2018 avec un maximum de points et aucun but concédé, a joué pour la dernière fois en Coupe du Monde en 1998 en France.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com