Afrique Algérie -Aïssa Mandi : « Nous sommes encore une équipe en construction »

edc0530863d0dad96fd929d76c6b8

L’ Algérie a concédé, merdi, sa première défaite sous la coupe de Rabah Madjer en s’inclinant sur le score de 2 à 1 devant l’Iran. Les Verts ont débuté le match avec un système de jeu différent de celui adopté face à la Tanzanie. Malgré un renforcement du compartiment défensif avec quatre joueurs et Carl Medjani en sentinelle, les Verts d’ Algérie ont encaissé deux buts durant les 20 premières minutes sur des erreurs de placement et de marquage.

C’est Aïssa Mandi, le capitaine des Fennecs, qui s’est présenté à la conférence de presse. Dans un premier temps, il a évoqué les raisons qui ont fait que le bloc défensif n’était pas en place.

«Pour ce qui est du rendement défensif, ce qu’il faut savoir c’est que nous sommes une sélection et de ce fait nous n’avons pas trop l’habitude de jouer ensemble et ça s’est vu lors des 20 dernières minutes. Nous étions en difficulté par rapport à l’alignement, un peu sur le décrochage des attaquants…etc. Après, on a commencé à se remettre dans le match à partir du deuxième but. Nous étions mieux en place et nous avons mieux défendu. Ce sont des choses qui arrivent mais qu’il faudra travailler à l’entraînement pour avoir ces automatismes, mais en EN c’est compliqué car on ne se voit pas souvent, pas comme cette équipe iranienne qui joue ensemble depuis longtemps. Nous sommes encore une équipe en construction, il y a des nouveaux joueurs qui arrivent, d’autres qui partent et il faudra trouver cette alchimie entre tous ces éléments pour mettre un bon bloc défensif et éviter de prendre ce genre de buts», dira-t-il. Un grand chantier attend le sélectionneur de l’ Algérie Rabah Madjer.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com