Afrique Mondial 2018 -Tunisie: « On veut imposer notre jeu », prévient Nabil Maâloul

Absente des deux dernières éditions, la Tunisie est de retour au Mondial avec le sélectionneur Nabil Maâloul qui avait déjà été aux commandes en 2013. Les Aigles de Carthage seront en Russie avec l’objectif de franchir le cap du premier tour. Installée dans le groupe G, la Tunisie fera sa première sortie dans la compétition face à l’Angleterre.  Pour leur second match dans cette Coupe du Monde, les Aigles de Carthage défieront la Belgique avant de clôturer la phase de poule face au Panama.

Avec l’arrivée de Nabil Maâloul, la Tunisie commence à prendre des risques sur le plan offensif sans oublier de défendre. Elle est toujours aussi intéressante sur les coups de pied arrêtés et possède un très gros mental avec des joueurs très déterminés. La Tunisie débute souvent ses rencontres dans un système classique de 4-4-2 qui peut évoluer en 4-2-3-1.

Dans un entretien avec nos confrères belges du Het Laatste Nieuws, Nabil Maâloul a évoqué la rencontre face au Diables Rouges.

« Ce que je peux vous dire, c’est que nous n’allons pas laisser l’initiative à la Belgique. Notre force se situe dans notre compartiment offensif », explique le technicien tunisien à Het Laatste Nieuws. « Avec Kazhri de Rennes ou Sliti de Dijon, nous avons des joueurs techniques, créatifs, qui savent faire la différence. Ne pas utiliser leurs qualités serait bête. L’animation offensive est importante. En jouant le contre face à la Belgique, on arrivera à rien. Il faudra jouer comme si nous n’avions rien à perdre. »

La Tunisie voudra le ballon. « Peut-être pas partout et tout le temps, mais on veut imposer notre jeu. On veut prendre des points dans chaque match. Et personne n’est jamais devenu champion du monde en laissant l’adversaire faire le jeu.»

Les Tunisiens visent la seconde place dans notre poule. « La cinquième participation à une Coupe du Monde sera la bonne, sourit-il. Tout le peuple espère qu’on passe en huitièmes. A nous de répondre aux attentes. Vous vous rappelez de la prestation de l’Algérie en 2014 au Brésil? Ils ont terminé deuxième de leur poule et ne sont tombés qu’en prolongations contre l’Allemagne. On veut réaliser un tel parcours. »

Il voit bien les Diables terminer en tête. « Le tirage aurait pu être plus facile, mais l’Angleterre n’est plus l’Angleterre d’avant. Le rôle de favori de la Belgique n’est pas à discuter par contre. Si la logique est respectée, vous terminerez en tête du groupe. Il n’y a pas photo, la différence est grande. Avec De Bruyne, vous avez le meilleur médian au monde. »

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com