Afrique Organisation Mondial 2026: Semaine décisive pour le Maroc et United

Après plusieurs mois de bataille acharnée pour séduire l’électorat, les candidatures du Maroc et de United (Etats-Unis, Mexique et Canada) seront devant le Congrès de la FIFA le 13 juin pour décider de celle qui organisera la Coupe du monde 2026, la première qui concernera 48 formations.

Depuis quelques jours, les deux candidatures ont été approuvés par la Task Force d’évaluation technique de la FIFA qui a donné quelques sueurs froides à la candidature du Maroc durant de longues semaines. Le royaume chérifien qui tente sa chance pour la 5è fois espère que cette année sera la bonne. Il a mis les petits plats dans les grands embauchant au passage quelques grandes figures pour sa campagne. On peut citer le Brésilien Roberto Carlos, l’Allemand Lothar Mathaus, le Marocain Nourredine Naybet ou encore les Sénégalais Khalilou Fadiga, El Hadji Diouf, le Nigérian Daniel Amokachi, etc.

En face, United 2026 est un adversaire sérieux. Avec tous ses atouts, la candidature conjointe promet 11 milliards de dollars de profit à la FIFA. De quoi séduire l’instance internationale friande de retombées économiques faramineuses de sa plus prestigieuse compétition.

Pour la première fois dans l’histoire de la désignation du pays hôte d’un Mondial, tous les membres de la FIFA pourront prendre part au vote. Ainsi les 211 associations auront l’occasion dé décider du pays vainqueur. Auparavant, seul le Comité exécutif de l’instance moniale avait le pouvoir de désigner le pays organisateur.

Alors quel pays doit organiser la Coupe du monde 2026 ?

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com