Afrique CAN féminine 2018: tous à l’assaut du Nigeria !

Super-Falcons

Avec 8 titres en 11 éditions de la Coupe d’Afrique nations féminine, le Nigeria sera une nouvelle fois l’adversaire à battre au Ghana (17 novembre – 1er décembre). Les Super Falcons partent donc favorites mais devront faire attention à des challengers plus que jamais prêts pour le combat.

En tête de liste, le Ghana. Hôtes du tournoi, les Black Queens ne jurent que par le trophée. Une des nations phares du football féminin sur le continent, le Ghana manque néanmoins de trophée majeur. La victoire au tournoi UFOA B en début d’année à Abidjan leur a donné l’appétit.

Toujours deuxième, jamais premier. Le Cameroun veut enfin déjouer le sort. Encore finalistes à domicile il y a deux ans (après 2004 et 2014), les Lionnes indomptables espèrent enfin décrocher le titre final.

Seul pays à avoir tenu tête au Nigeria. La Guinée équatoriale a remporté la compétition en 2008 et en 2012. Disqualifié dans un premier temps, le Nzalang feminina a repris sa place dans les 8 meilleures équipes du continent et compte bien en profiter.

Et si aucune de ces favorites n’arrivent à inquiéter le Nigeria, elles pourront surement se consoler à aller chercher les places qualificatives pour la Coupe du monde, France 2019.

A côté, il y a les outsiders. A leur tête, l’Afrique du Sud, autre valeur sure du football féminin en Afrique mais qui reste toujours loin du titre. Les Banyana Banyana pensent que cette année est la bonne. Puis les autres, Algérie, Mali et Zambie. Attention, ils ne viennent pas en touristes.

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *