Afrique CAF: un membre du Comité exécutif arrêté pour crimes de guerre

Déjà acculée en raison des récentes décisions au sujet du retrait de la CAN 2019 au Cameroun ou encore de celui de 2021 à la Côte d’Ivoire, la CAF (Confédération africaine de football) va devoir gérer un problème d’éthique encore épineux.

Ce mercredi, la CPI (Cour Pénale Internationale) annonce l’arrestation de Patrice -Edouard Ngaissona, membre du Comité exécutif de la CAF. Ce dernier est accusé de crimes de guerre en Centrafrique. Ancien chef milicien anti-balaka, le président de la fédération centrafricaine a été interpellé à Paris en France.

 

En février dernier, son élection au sein du Comité exécutif de la CAF pour le compte de la zone UNIFFAC (Union des Fédérations d’Afrique centrale) avait suscité moult polémiques.

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com