Afrique CAN 2019 : Le stade de Port-Saïd va être retiré de la liste

La Confédération africaine de football (CAF) et l’Egypte, le pays hôte de la CAN 2019, ont choisi six stades pour abriter les matches de la compétition qui va se jouer à 24 équipes pour la première fois.  Les six stades sont répartis dans cinq villes : Port Saïd, Alexandrie, Ismaïlia, Suez et le Caire. Le stade de Port Saïd a été le théâtre de violents affrontements entre Al-Masry et Al-Ahly – deux des plus célèbres clubs égyptiens – qui avaient fait plus de 70 morts. Il a été rénové, et les matchs y ont repris l’an dernier.

Retenu au départ, le fameux stade de Port-Saïd pourrait être retiré de la liste selon nos confrères de sport.le360.ma. Les travaux de rénovation dans ce stade pourraient durer plus longtemps que prévu. C’est ce qu’a expliqué un membre de la fédération égyptienne de football, Ahmed Shobeir. Selon lui, l’enceinte ne sera pas prête en juin prochain, au début de la compétition. Un véritable casse-tête pour les organisateurs qui devront remplacer le stade du club Al Masry par un autre, puisque les nations participantes seront réparties sur six groupes de quatre équipes. Une première dans l’histoire de la CAN.

Pour rappel, la Confédération africaine de football a choisi l’Egypte pour accueillir la phase finale de la CAN 2019 le 8 janvier 2019, en remplacement du Cameroun, qui n’a pu terminer à temps les préparatifs de la compétition prévue du 21 juin au 19 juillet.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *