Arts Martiaux Lomé Fight Night 6, pour une qualification aux Mondiaux de la boxe thaï

Une conférence de presse s’est tenue ce vendredi 22 novembre 2019 à Lomé  pour promouvoir le MMA (mixed martial arts) et la boxe thaïlandaise à travers Lomé Fight Night 6.

La 6e édition du tournoi de vulgarisation de la boxe thaïlandaise et du MMA, Lomé Fight Night au Togo aura lieu le 23 novembre 2019 à l’hôtel Onomo. Des boxeurs venus de différents horizons vont s’affronter à cette occasion

La conférence de presse fût entrecoupée par les traditionnels staredowns impliquant les principaux combattants de l’évènement, dont la tête d’affiche qui opposera le Togolais Adams Zikpli au Brésilien Cesar Soares.

Au total plusieurs grands combats auront lieu lors de cette soirée, tout d’abord l’Ivoirien Juste Coulibali va défier le Togolais Gerardo Atti surnommé « The Blade ». Un autre combat de la soirée opposera l’allemand Johann Dederer à l’Ivoirien Alain Tano Kouassi. Le point d’orgue de la soirée aura lieu avec le combat entre Adams Zikpli et Cesar Soares.

« On retient que tous les combattants sont prêts. On retient que la compétition a déjà commencé. Durant les face à face, on sent ce samedi 23 novembre ça va être un grand spectacle de sport de combat, » a confié Steve Labit, chargé de communication de Pitbull gym.

Pour Steve Labit, Lomé Fight Night qui est à sa 6ème édition cette année un évènement qui est entrain de grandir tout en prenant de la notoriété. « Forcement la compétition prend de l’ampleur et on espère que ça ne va pas s’arrêter là. Déjà 6 éditions démarrées petit à petit il y a quelques années forcement on apprend de chaque édition. On prend ce qu’il y’a à prendre et rectifie ce qu’il y a à rectifier et on va grandir avec ça ».

Pour rappel, la carte proposera deux autres combats pour le titre pour la qualification au championnat du monde de la boxe thaï. « Avec une qualification mondial notamment pour la Thaïlande, c’est déjà une nouvelle avancée et avec les contacts qu’on arrive à créer dans la monde on va encore progresser », a ajouté le responsable communication de Pitbull gym.

Initié par Pitbull Gym, Lomé Fight Night a comme ambition, promouvoir la boxe, surtout le MMA en luttant contre le gangstérisme au sein de la jeunesse togolaise en particulier et celle africaine en général.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *