Afrique Seydou Doumbia : Viré par le FC Sion, l’Ivoirien sort du silence

Retourné en Suisse, en septembre 2019, pour un contrat d’un an avec le FC Sion, Seydou Doumbia a été prié de partir. Une résiliation de contrat qui entre dans le cadre des dégâts collatéraux de la crise du coronavirus qui handicape le football mondial.

Il se passe toujours quelque chose au FC Sion. La Super League a beau être à l’arrêt, à cause du nouveau virus Covid-19, le club de Tourbillon trouve quand même – ou toujours – un moyen de faire parler de lui. Et ce n’est pas, contrairement à plusieurs clubs européens, pour des gestes généreux en ces temps de crise sanitaire. Ainsi, neuf joueurs ont vu leur contrat résilié avec effet immédiat pour ne pas avoir accepté le chômage technique. Seydou Doumbia, qui fait partie des stars sédunoises en fin de contrat concernées.

Licencié comme 8 de ses coéquipiers de Sion, l’attaquant ivoirien a tenu à rétablir sa vérité et évoque l’absence de dialogue comme origine du conflit. Dans un premier temps, Seydou Doumbia s’est exprimé sur son compte Instagram : « vous avez sans doute appris par le biais de certains journaux des difficultés rencontrées dans mon club employeur le FC SION, qui a procédé à un licenciement collectif de plusieurs joueurs de son effectif dont moi. Je tiens à préciser une chose très importante à mes yeux : je suis resté professionnel (et je le demeure toujours) jusqu’au dernier entraînement avec le club lorsque la décision de confinement a été prise. »

Le joueur de 32 ans, qui a ensuite détaillé les heures qui ont suivi, a terminé son message en adressant un message aux fans du club. « Je voudrais donc éclairer les supporteurs et sympathisants du FC SION qu’il n’y a eu, de la part de mes coéquipiers et moi, aucun manque de considération ou alors tout autre argument, qui a conduit à cette situation. Il n’y a eu aucun dialogue, aucune mesure d’accompagnement, rien de tout cela. Chers followers, tels sont les faits que j’ai eu à vivre ces dernières 48 heures, en plus du confinement obligatoire et nécessaire à la survie de tous et de chacun. Recevez mes salutations les plus cordiales », a conclu l’ancien attaquant du CSKA Moscou notamment.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com