Algérie Algérie : rien ne va pour le président du Comité olympique

Les affaires ne s’arrangent pas pour Mustapha Berraf. Alors que des informations faisaient état dans la journée de lundi d’interdiction de sortie du territoire algérien, le patron du Comité olympique est sorti de son mutisme.

Je porte à la connaissance de l’opinion publique qu’aucune notification ou information ne m’a été adressé à ce jour. De plus, le COA fonctionne suivant les dispositions de la loi Algérienne en conformité avec la charte olympique“, lit-on dans un communiqué publié sur la page Facebook du Comité Olympique et Sportif algérien (COA).

Une institution dont il a démissionné en février dernier avant de revenir sur sa décision.

Berraf, également patron de l’ACNOA (Association des Comités nationaux olympiques d’Afrique) est sous le coup de plusieurs enquêtes dans son pays. On l’accuse de maversations financières et de corruption.

Par ailleurs, l’homme a toujours réfuté toute accusation. “Il n’a jamais été fait état d’une quelconque anomalie où infraction comptable, financière ou budgétaire. Le COA et moi même restons à la disposition des organes compétents et de la justice Algérienne pour toutes les clarifications nécessaires“, indique t-il.

Au sein de l’ACNOA également, plusieurs membres ont demandé des enquêtes sur Berraf. Et le CIO (Comité international olympique) dont il est membre a aussi ouvert des investigations à son sujet.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com