Afrique Bénin : Malgré sa belle carrière en sélection, Stéphane Sessegnon ne veut pas de statue

Stéphane Sessegnon apparaît en 2004 et le football béninois a connu les plus belles pages de son histoire. Hasard ou coïncidence, les débuts de l’actuel capitaine des Ecureuils riment avec la première participation de la sélection à la Coupe d’Afrique des Nations.

Désormais, Sessegnon est à trois phases finales de CAN tout comme le Bénin. Il a commencé l’histoire et la continue. Ce qui fait de lui une véritable légende dans son pays. Les joueurs phares ont habituellement une statue pour éterniser leurs belles performances. Mais, le milieu de terrain de Gençlerbirliği sk n’en veut pas puisqu’il ne la mérite pas.

« Non, je ne mérite pas de statue. J’ai suffisamment avec l’immense reconnaissance que m’apportent les Béninois. Ils m’apprécient comme je suis, et je suis comblé. J’essaye du coup de rendre à ma façon : ils m’offrent leur soutien indéfectible. En échange, je donne tout lorsqu’on fait appel à moi en sélection ! », a-t-il déclaré au site officiel de la FIFA.

Très adulé par le public sportif béninois, Stéphane Sessegnon veut lui offrir quelque chose d’incroyable. D’où l’envie de qualifier les Ecureuils pour la Coupe du Monde 2022.

Publié par John ATTISSO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

2 Commentaires

  1. J’aime trop cet attaquant.

  2. Faut pas t’inquieter mon capitaine tu es ravi sans te mentir

Comments are closed.