Afrique Adama Camara : Pourquoi a-t-il fait le choix de quitter le PSG, puis le Paris FC ?

Formé à l’école parisienne, ce jeune joueur franco-malien de 22 ans a rejoint le FC Atlantis pour un an. Il a rejoint le club finlandais afin d’engranger du temps de jeu et poursuivre sa progression.

Jeune attaquant formé au Paris Saint-Germain, Adama Camara avait choisi de rallier très jeune le Paris FC afin de poursuivre sa formation. Aujourd’hui, le joueur évolue en Finlande du côté du FC Atlantis. Désireux de franchir un cap, Camara a fait savoir qu’il souhaitait jouer davantage raison pour laquelle il a rejoint ce pays nordique.

« J’en avais marre d’être aligné en équipe réserve, précise le titi Parisien, même si c’était à Paris. Il arrive un moment où on a envie de montrer sur un terrain ce dont on est capable. De plus, l’arrivée de nouveaux dirigeants  n’était pas très bonne pour moi. On connaît le goût très prononcé de certains entraîneurs pour la discipline et la rigueur. Mon ancien coach, lui, était plus favorable à ma façon de jouer. Il m’avait d’ailleurs intégré dans l’équipe première. Son départ a précipité ma décision de changer d’air. »

Une sélection sur le banc de l’équipe A la saison dernière, et deux présélections à des participations aux éliminatoires de la CAN avec l’équipe du Mali, tel est le palmarès encore maigre de ce «diamant brut», selon l’expression de son entraîneur.

A le voir évoluer sur la pelouse, Adama Camara donne de faux airs de nonchalance. Un certain laisser-aller même qui s’accompagne, dès la première touche de balle, d’une classe évidente dans la façon de caresser le ballon. De plus, sa «vista» du jeu lève définitivement le voile sur l’étendue de ses possibilités. Au FC Atlantis, il est venu chercher l’expérience.

« D’autres clubs avaient manifesté de l’intérêt pour moi, explique Adama Camara. Le club belge Courtrai notamment était sur la balle mais les choses n’ont pu être conclues en raison d’un désaccord entre les deux clubs. »

Si le transfert de l’ex-Parisien en Finlande paraît aux yeux de beaucoup d’observateurs comme un recul certain, le Malien, pour sa part, ne s’arrête pas à ce genre de considérations.

« Je n’ai que 22 ans, dit-il très optimiste. J’ai encore une longue carrière devant moi. D’ici deux ou trois ans, j’aimerais bien sûr reprendre la direction de Paris. C’est une excellente école, certainement la meilleure qu’on puisse trouver en France, mais j’ai estimé qu’il était temps pour moi d’acquérir de l’expérience. »

Doué techniquement, il convient dès lors de se demander pourquoi ce jeune joueur n’a pas réussi à Paris. C’est là justement que le bât blesse. Si le ballon n’a plus aucun secret pour lui, Adama Camara a du tempérament. Un de ceux qui vous font passer à côté d’une grande carrière. Aussi bien sur le terrain qu’en dehors, ce qui lui valut d’ailleurs une exclusion lors de la première rencontre officielle avec son nouveau club.

« Tout est maintenant rentré dans l’ordre, explique-t-il. J’ai bien sûr mon tempérament mais je suis venu en Finlande pour jouer et non pas pour faire banquette. J’ai toutefois décidé de repartir sur de nouvelles bases. Mes derniers matchs tendent à le prouver. »

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com