Afrique Toujours sélectionnable par le Mali, Adama Traoré impressionne déjà l’Espagne

Isidore AKOUETE

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Au cœur d’une lutte entre l’Espagne et le Mali, Adama Traoré a fait ses débuts avec la Roja ce mercredi soir. Il a déjà été impressionnant.

Adama Traoré a choisi l’Espagne. Sélectionné pour la première fois, l’ailier a officialisé cette décision avant d’honorer ses premières minutes sous le maillot espagnol, lors d’un match amical face au Portugal. Pour ces retrouvailles entre Cristiano Ronaldo et Sergio Ramos notamment, le joueur de Wolverhampton est rentré en jeu à l’heure de jeu, et a séduit pas son profil différent.

Pour autant, comme c’était un match amical, il reste sélectionnable avec les Aigles. Toutefois, As publie un entretien avec le joueur ce jeudi matin alors que le journal a fait sa Une sur lui avec écrit « l’Espagne a des muscles », en référence à la musculature imposante du Wolf. « L’appel du Mali est dû à mes origines africaines et j’apprécie qu’ils se soient souvenus de moi, mais je me sens espagnol parce que je suis né à Hospitalet et j’ai toujours joué avec les catégories inférieures d’Espagne », a-t-il ainsi expliqué.

Adama Traoré impressionne déjà

Mais il a poursuivi : « je ne peux pas nier mon origine africaine, mais je me sens espagnol et je suis fier d’avoir fait ses débuts et d’avoir fait ma part avec la sélection après avoir joué avec les catégories inférieures de La Roja. » Après avoir raté les précédentes sélections, il est entré en jeu ce mercredi face à Cristiano Ronaldo à la 62e minute, remplaçant Sergio Canales, le milieu de terrain du Betis.

Pour sa grande première avec le maillot espagnol, il a impressionné. « C’est un joueur qui déborde. Avec une énorme capacité à vaincre les adversaires. Avec Adama, ce ne sera pas un 1 contre 1, mais un 1 contre 2 ou contre 3 », a lâché Luis Enrique. De son côté, le média est dithyrambique : « début spectaculaire de l’ailier espagnol. Il a été le grand agitateur du match contre le Portugal dans la dernière ligne droite. Les rivaux n’ont pas trouvé le moyen d’arrêter sa puissance et sa vitesse. » Une première qui inaugure que du bon !


Articles récents