France Dijon : Saturnin Allagbé, « un pari calculé » selon Coupet

Nouveaux gants dans la cour des grands: si le gardien international béninois Saturnin Allagbé découvre enfin la Ligue 1, à 26 ans, c’est parce que Dijon a misé sur l’ancien portier de Niort.

Alfred Gomis étant parti au Stade Rennais, le DFCO se devait de lui trouver un remplaçant. C’est désormais chose faite avec la signature pour les quatre prochaines saisons de Saturnin Allagbé (26, 1m87). Le portier béninois, qui gardait les cages du Chamois Niortais (en Ligue 2) depuis six saisons, passe donc un cap important, lui qui réalisait un très bon début de saison.

Après une première sortie à Bordeaux conclue sur une défaite 3-0, moins de 48 heures après avoir signé en toute fin de mercato, Allagbé a l’occasion de démontrer ses qualités pour la première fois au stade Gaston-Gérard vendredi pour la 7e journée de L1 contre le leader rennais.

«C’est vrai qu’on fait un pari, car il découvre la Ligue 1, mais c’est un pari calculé. Il va nous apporter sa fraîcheur, sa gnaque», estime Grégory Coupet, l’entraîneur des gardiens du club dijonnais, lanterne rouge au classement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *