Afrique Elections CAF 2021 : Ils sont bien 5 en lice

Equipe rédaction

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports




Ca se bouscule pour le poste de président de la CAF (Confédération africiane de football). A la clôture jeudi du délai de dépôt de dossiers, ils étaient 5 à prétendre au rôle.

Au président sortant, Ahmad, premier déclaré, s’est ajouté deux membres de son Comité exécutif. Le Mauritanien Ahmed Yahya et le Sénégalais Augustin Senghor. C’est le dernier à postuler, comme il confirme au site Panafricanfootball. “Que la CAF sorte grandie de cette élection avec le Président qu’il faut pour relever les multiples défis qui l’assaillent. Humblement, je pense être cette personne“.

Aussi en lice, le Sud-africain Patrice Motsepe. La candidature du milliardaire hommes d’affaires a surpris du monde. D’ailleurs, il est adoubé comme le “candidat de Gianni Infantino“, patron de la FIFA.

Puis le dernier homme à convoiter la présidence de la CAF est l’Ivoirien Jacques Anouma. Comme une revanche sur l’histoire. En 2012, il a tenté de se présenter contre le Camerounais Issa Hayatou. Mais sa candidature a été invalidée suite à un amendement des statuts de l’institution quelques mois plus tôt. Il fallait notamment être membre du Comité exécutif pour prétendre au poste. Cette fois, il peut présenter son dossier.

Aujourd’hui, il ne reste qu’à patienter, notamment jusqu’au 12 janvier 2021. Date à laquelle le Secrétariat général de la CAF dévoilera les candidatures retenues pour l’élection qui est prévue le 12 mars à Rabat au Maroc.

D’ici là, les spécialistes annoncent qu’il aura du mouvement au sein du football africain. Et tout se rapporte à une probable sanction contre Ahmad pour violation du Code éthique de la FIFA.

A suivre…


Articles récents