Allemagne Bundesliga (15e journée) : Mönchengladbach éteint le Bayern, fin de série pour Schalke



Que de grosses surprises dans cette 15e journée de Bundesliga ! Tout d’abord, le Bayern Munich qui a été pris en grippe par Mönchengladbach (3-2). Après 31 matches de championnat sans défaite, Schalke humilie Hoffenheim (4-0) pour s’offrir sa première victoire depuis près d’un an (17 janvier 2020, ndlr).

De son côté, Fribourg continue sa bonne série en écrasant Cologne (5-0) et alors que l’Union Berlin et Leverkusen font match nul respectivement contre Wolfsbourg (2-2) et Brême (1-1), Dortmund dispose tranquillement de Leipzig (1-3) et Stuttgart en a fait de même du côté d’Augsbourg (1-4). Francfort s’impose non sans mal à Mayence alors que le Hertha rechute après sa défaite 1-0 à Bielefeld.

Le Bayern et Leipzig à la trappe, Amine Harit envoie Matthew Hoppe et Schalke au paradis

Premier match du week-end et déjà une première surprise du côte du Borussia-Park, avec la victoire du Borussia Möchengladbach. Tout avait pourtant mal commencé pour les partenaires de Ramy Bensebaini, qui concèdent un penalty sur une faute de main de Florian Neuhaus, Robert Lewandowski ne se prive pas pour le transformer (20e, 0-1). Six minutes plus tard, c’est Leon Goretzka qui combine avec Leroy Sané pour doubler la mise d’une frappe lointaine (26e, 0-2). Mais comme face à Mayence, les joueurs d’Hanz-Dieter Flick vont accuser un coup de moins bien et les Poulains vont en profiter pour marquer deux fois par Jonas Hofmann (35e et 45e +1, 2-2) avant de prendre l’avantage en seconde période par Florian Neuhaus, qui se fait pardonner après le penalty concédé en première période (48e, 3-2).

Les joueurs de Marco Rose ont frappé un grand coup et que dire de Schalke 04, sous la menace du record de défaites en Bundesliga. Face à Hoffenheim, les Königsblauen sortent victorieux grâce notamment au jeune joueur de 19 ans, Matthew Hope. L’américain de 19 ans va marquer un triplé dans ce match (42e, 58e et 63e, 3-0) et avec, un seul et même passeur, Amine Harit. L’international marocain va conclure ce festival sur une passe de Bastian Oczipka (79e, 4-0).

–>  Grâce à un énorme Amine Harit, Schalke 04 sourit.

Avec la défaite du Bayern, Leipzig savait qu’une victoire contre Dortmund leur permettait de finir champion d’automne. Si la première mi-temps fût vierge de buts, Jadon Sancho conclut un très beau mouvement collectif avec Marco Reus et Erling Haaland (54e, 0-1). L’international anglais va ensuite se muer en passeur décisif pour le 11e but de l’attaquant norvégien (70e, 0-2) avant que le capitaine du BvB n’offre le but du KO à Haaland (83e, 0-3). Alexander Sørloth va permettre au RB Leipzig de réduire la marque en fin de match (89e, 1-3), mais le mal est fait puisque cette défaite permet aux Bavarois de conserver la tête de Bundesliga et d’être ainsi, champion d’automne.

Cologne et Mayence n’y arrivent toujours pas, Brême pas loin de l’exploit

Cologne se déplaçait à Fribourg pour tenter d’enrayer la belle série des coéquipiers de Jonathan Schmid. Mais la partie va se transformer en boucherie avec l’ouverture de la marque pour le SCF par Ermedin Demirović, qui profite d’une mauvaise sortie de Timo Horn pour mettre le ballon au fond des filets (18e, 1-0). Juste avant la pause, c’est Nicolas Höfler qui double la mise pour les joueurs de Christian Streich, qui rentrent aux vestiaires avec une avance confortable (39e, 2-0). En seconde mi-temps, sur un centre de Demirović, c’est Roland Sallai qui porte le score à 3-0 (59e) avant que l’international bosniaque ne dévie le corner de Vincenzo Grifo pour la tête de Philipp Lienhart (69e, 4-0). Lucas Höler porte le coup final (79e, 5-0) à une équipe de Cologne qui n’a plus gagné depuis le 12 décembre et une victoire 0-1 à Mayence.

On en vient justement aux coéquipiers de Pierre Kunde Malong, toujours convalescent, qui accueillaient Francfort. Un match à sens unique, mais qui a vu les coéquipiers d’Evan N’Dicka obtenir deux penalties dans ce match. Tout d’abord, sur une faute de Moussa Niakhaté sur André Silva (22e) puis sur une nouvelle faute du Franco-Camerounais sur Martin Hinteregger (70e). L’attaquant portugais se charge de les tirer et permettra à Francfort de rentrer avec les 3 points (23e et 72e, 0-2).

Avant de retrouver l’Eintracht en Coupe d’Allemagne, Leverkusen affrontait le Werder avec la ferme intention de se rapprocher un peu plus du RB Leipzig. Après une première mi-temps à se rendre coups pour coups, c’est Brême qui prend l’avantage par l’intermédiaire d’Omer Toprak, à la réception du coup-franc de Ludwig Augustinsson (51e, 0-1). Seulement, les Werkself ont du répondant et après un coup-franc de Kerem Demirbay au dessus de la barre (55e), Lucas Alario reprend la longue passe de Leon Bailey est trouve le tchèque Patrik Schick pour l’égalisation, validée par la VAR après une suspicion de main de la part de l’attaquant argentin (72e, 1-1).

 

 

Augsbourg foudroyé, le Hertha sonné, l’Union et Wolfsbourg en bons termes

Stuttgart se déplaçait à Augsbourg pour un duel entre deux clubs de milieu de tableau. Et c’est le VfB qui se met en évidence avec un but sur penalty de Nicolás González après une faute de Reece Oxford sur Mateo Klimowicz (9e, 0-1). Juste avant la pause, c’est Silas Wamangituka qui profite d’un bon débordement de Borna Sosa pour marquer le 2e but du match (28e, 0-2). Bien que Marco Richter ne mette Augsbourg à un but d’écart (46e, 1-2), Gonzalo Castro (60e, 1-3) puis Daniel Didavi (86e, 1-4) vont enfoncer le clou pour permettre à Stuttgart de passer devant son adversaire du jour au classement.

Après sa victoire 3-0 face à Schalke, le Hertha Berlin se déplaçait chez un autre mal classé de Bundesliga, à savoir l’Arminia Bielefeld. Mais face au 16e du championnat, les coéquipiers de Matteo Guendouzi vont se mettre les pieds dans le tapis. Sur une longue touche de Cédric Brunner, c’est le Germano-Congolais Reinhold Yabo qui marque l’unique but de la rencontre d’une superbe reprise de volée (63e, 1-0).

 

 

Dans la course à l’Europe, l’Union Berlin recevait le VfL Wolfsbourg. Et sur un corner de Maximilian Arnold, c’est Renato Steffen qui ouvre le score pour les Loups (10e, 0-1). L’égalisation interviendra peu avant la demi-heure de jeu par Sheraldo Becker, bien lancé par Marcus Ingvartsen (29e, 1-1). Les locaux reprendront l’avantage sur un coup-franc parfaitement frappé par Robert Andrich (52e) à la suite d’une faute de Maximilian Arnold sur le Nigérian Taiwo Awoniyi. Un penalty sifflé en premier lieu qui se transformera en coup-franc après vérification vidéo, mais le milieu de Wolfsburg aura tout de même écopé d’un carton rouge. A 10 contre 11, Wolfsbourg parviendra à égaliser par Wout Weghorst, qui convertit un penalty après une main de Marcus Ingvartsen (65e, 2-2)

 

 

Résultats

Vendredi 8 Janvier

Borussia Mönchengladbach 3-2 Bayern Munich

 

Samedi 9 Janvier

SC Fribourg 5-0 FC Cologne

Schalke 04 4-0 TSG Hoffenfeim

Union Berlin 2-2 VfL Wolfsbourg

Mayence 0-2 Eintracht Francfort

Bayer 04 Leverkusen 1-1 Werder Brême

RB Leipzig 1-3 Borussia Dortmund

 

Dimanche 10 Janvier

FC Augsbourg 1-4 VfB Stuttgart

Arminia Bielefeld 1-0 Hertha Berlin


Articles récents

Un commentaire

  1. Ce jeu est vraiment surprenant

Comments are closed.