Afrique Michel-Ange Balikwisha : « C’est le Standard qui m’a poussé à partir »

Isidore AKOUETE

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Critiqué pour forcer son départ du Standard, Michel-Ange Balikwisha a brisé le silence et donne sa version des faits.

Alors que le Standard allait enregistrer une belle somme à la vente de Michel-Ange Balikwisha, ce dernier a décidé de rompre son contrat avec les Rouches. Annoncé sur le départ, le jeune belge d’origine congolaise a décidé de finalement refuser l’offre de Bruges, préférant partir à l’Antwerp. Devant le refus du Standard d’accepter l’offre anversoise, le joueur a activé la loi de 1978 pour forcer son départ. Devant l’emballement médiatique de cette affaire, le joueur a préféré sortir du silence. Le jeune talent a tenu à s’expliquer dans un entretien accordé à La Meuse.

« J’ai reçu des insultes de la part des supporters et je les comprends car ils ne savent pas ce qu’il s’est réellement passé. (…) A l’époque, je ne savais pas que Bruges et le Standard avaient trouvé un accord sans me consulter. J’ai été étonné car le Standard était clair dans son choix et ne s’est jamais soucié de ce que je pensais », explique-t-il.

Initialement, le joueur voulait poursuivre l’aventure avec les Rouches : « En fin de saison, j’avais entamé des négociations pour une prolongation de contrat avec le club. Je ne voulais pas réellement quitter le Standard. C’est le club qui m’a poussé à partir. »


Articles récents