Raoul Savoy-Centrafrique : « Je suis content de revenir »

Journaliste sportif rédacteur à Africa Top Sports. Amoureux de tous les sports, le football en l'occurrence. Passionné du micro, j'ai débuté le journalisme en 2012.




Raoul Savoy, a été conduit le 23 août dernier pour la troisième fois à la tête de la sélection nationale de football de Centrafrique. Tout juste après son arrivée, le technicien hispano-suisse, s’est confié à Sport News Africa, lors d’un entretien.

Âgé de 48 ans, le nouveau sélectionneur se dit heureux de retrouver la sélection centrafricaine, après l’avoir quitté en 2019.

« Je suis content de revenir. J’ai évidemment un lien très fort avec la Centrafrique. Je n’ai pas eu besoin de beaucoup de temps pour me réadapter. Depuis que j’étais parti en 2019, je n’avais cessé de dire que je n’avais pas terminé mon travail en Centrafrique. J’ai pu aussi constater que les choses avaient changé. Il y a un centre d’entraînement de très bonne qualité, la fédération s’est structurée. Il y a de quoi faire du bon travail », a laissé entendre Raoul Savoy.

Pour l’heure, le nouveau sélectionneur tourne ses regards, vers les deux prochains matchs des éliminatoires de la prochaine Coupe du monde Qatar 2022.

« Avant mon arrivée, des joueurs locaux s’entraînaient déjà depuis plusieurs jours avec le staff local. Depuis, j’ai dirigé quelques séances, nous avons joué et gagné un match amical contre l’AS Tempête Mocaf en trois fois trente minutes (victoire 4-1, ndlr), et jeudi, nous allons affronter l’Olympic Real de Bangui. J’ai communiqué la liste des joueurs retenus pour les deux matches de septembre ce jeudi. On va partir samedi à Douala, avec les joueurs locaux, et ceux qui évoluent à l’étranger arriveront à partir de dimanche soir. Nous allons jouer le mercredi contre le Cap Vert. Cela signifie que nous aurons seulement deux jours pour travailler… Les joueurs qui joueront en club le dimanche n’arriveront pas avant le lundi à Douala. Sincèrement, les instances devraient réfléchir avant de programmer les matches », a confié Raoul Savoy.


Articles récents