Mondial 2022 Algérie – Cameroun : la Fédération Algérienne de Football introduit un recours contre l’arbitrage




Ce jeudi 31 mars 2022, après sa récente élimination lors des barrages du mondial face au Cameroun, la Fédération Algérienne de Football, qui estime que l’arbitrage a été défaillant, a décidé de déposer un recours auprès de la FIFA pour faire rejouer le match.

 

La Fédération Algérienne de Football a ce jeudi 31 mars 2022 déposé un recours auprès de la FIFA pour faire la lumière sur des faits de jeux lors de la rencontre Algérie-Cameroun à Blida (mardi 29 mars). Pour elle, les erreurs de l’arbitrage ont entaché le match et contribué à l’élimination de l’Algérie. Reste à savoir quelle sera la suite de cette requête.

 

Le communiqué de la FAF

La Fédération Algérienne de Football a introduit auprès de la FIFA un recours à l’encontre de l’arbitrage scandaleux ayant faussé le résultat du barrage retour Algérie-Cameroun.

La FAF est déterminée à user de l’ensemble des voies légalement permises pour se faire rétablir dans ses droits et rejouer la rencontre dans des conditions garantissant l’honnêteté et la partialité de l’arbitrage.

La FAF demande également l’ouverture d’une enquête par les organes de la FIFA pour faire toute la lumière sur l’arbitrage du match Algérie-Cameroun.

 

Que dit le règlement de la FIFA au sujet des Contestations, les articles 46 et 14 ?  

L’article 46 du code disciplinaire dit que les contestations doivent être soumises avant les 24 heures qui suivent le match et que les protestations sur le comportement d’un arbitre seront dirigées vers une procédure disciplinaire à l’encontre de l’arbitre comme écrit dans l’article 9 de ce code disciplinaire.

 

L’article 14.5 du règlement de la Coupe du Monde 2022 dit que les contestations sur des incidents qui surviennent en cours de match doivent être faites par le capitaine auprès de l’arbitre avant que le jeu ne reprenne suivi d’un écrit dans les 2 heures après le match adressé au commissaire du match. Si ce n’est pas le cas, les plaintes seront rejetées.

 

L’article 14.6 dit qu’aucune plainte ne peut être faite concernant des décisions arbitrales liées aux faits de jeu. Ces décisions sont finales et ne sont pas le sujet de possibilité d’appel. Cela vaut pour les décisions de la technologie de ligne de but ainsi que pour les décisions de la VAR.

 

 


Articles récents