PSG : Achraf Hakimi convoqué à la police pour une affaire de mœurs



Le défenseur marocain du PSG Achraf Hakimi a été entendu ce vendredi 8 décembre par la justice dans le cadre d’une confrontation avec une plaignante selon les informations de RMC Sport. Le club parisien a autorisé son latéral droit à ne pas prendre part à l’entraînement du jour sous les ordres de Luis Enrique pour « motif personnel »

La raison n’a pas tardé à être dévoilée dans les médias, dans une affaire qui a depuis le début toujours fuité à la moindre information. Si le défenseur du PSG était absent, c’était pour répondre à une convocation des enquêteurs dans l’affaire de viol dont il fait l’objet, a indiqué le parquet de Nanterre. « Ce matin s’est tenue une confrontation entre le mis en examen et la victime » de 24 ans qui l’avait accusé en mars dernier de l’avoir violée quelques jours plus tôt », a précisé le ministère public. Ce vendredi matin, il a donc été confronté avec son accusatrice, et cette dernière a maintenu tous ses propos, dans une démarche qui avait été demandée par les conseils d’Achraf Hakimi. Le clan du Marocain insinuait que ces accusations étaient le fruit d’une tentative de chantage.

Le défenseur a été mis en examen pour viol en mars dernier. Une femme de 24 ans l’accuse de l’avoir violée chez lui à Boulogne-Billancourt le 25 février dernier. Depuis cette date, Achraf Hakimi est sous contrôle judiciaire, il lui est interdit d’entrer en contact avec la jeune femme. Il est toutefois autorisé à quitter le territoire français.

Cependant, l’international marocain va retrouver le groupe parisien en vue du match de ce samedi face à Nantes.


Articles récents