Autres Sports Lutte Sénégalaise avec frappe : le clan Double Less se dévoile

L’on s’interrogeait sur  la sortie de l’ancien champion de la lutte sénégalaise Double Less dans les colonnes du quotidien « Sunu Lamb » le mois dernier. Le père de Balla Gaye 2  s’était prononcé contre la volonté des promoteurs de limiter les cachets à 75 millions. Mais depuis ce 14 août, les choses semblent s’éclaircir. Le clan Double Less songe au passage de témoin.

Balla Gaye et Sa ThièsBalla Gaye 2 ne veut pas s’éterniser dans les arènes. Le nouveau « roi des arènes », titre acquis, le 22 avril dernier, après son combat  gagné contre Yékini (invaincu avant cette date). Balla Gaye 2 a évoqué, un brin ironique, son plan de carrière sur le plateau de « Jonganté », émission de lutte sur la télévision Futurs Médias. Faisant allusion à la longévité dans les arènes de son ennemi juré Eumeu Sène (l’un des deux lutteurs à l’avoir battu), Balla Gaye 2 promet ne pas s’éterniser : «  il m’aura fallu sept petites années pour devenir roi des arènes.  Si je fais le même nombre d’années que Eumeu Sène dans l’arène je vais prendre ma retraite».

Agé de 26 ans, Balla Gaye 2 dit avoir pris cette décision pour ne pas faire ombrage à son frère cadet Sa Thiès en plein ascension vers le sommet. Le « Lion de Guédiawaye » pense que le temps de gloire de son jeune frère, jusque-là invaincu est proche, d’où la nécessité pour lui de s’éclipser. « J’ai un petit frère Sa Thiès, qui fait carrière. Je ne dois pas le barrer, je dois amasser beaucoup d’argent et lui laisser la place dans les arènes ». Au sujet de l’argent, son père, Double Less, ancienne légende de la lutte sénégalaise avec frappe, avait, on s’en souvient, exprimé son désaccord quant à la volonté des promoteurs de la lutte Sénégalaise avec frappe de limiter les cachets à 75 millions. L’ancien champion  et géniteur de ses deux gros beaux bébés avait indiqué que Balla Gaye 2 ne lutterait pas pour moins de 130 millions. 

Si l’on cherchait à comprendre l’intransigeance de Double Less il y a près d’un mois, aujourd’hui, elle parait mieux s’expliquer. Le père deux champions a certes l’appétit vorace mais la barre de 130 millions de franc CFA exigée pour voir son « monstre » de fils combattre n’est pas impossible pour la lutte sénégalaise. Les mêmes promoteurs avaient lors du  « combat du siècle » Yekini – Tyson mis dans la balance 100 millions de franc CFA. 

Toutefois, jouer à ce jeu n’est-il pas aussi anticiper la retraite de Balla Gaye 2 ? Double Less en son temps pensait que non, confiant sur le fait que son fils trouvera un adversaire en dépit de sa surenchère. Peut-être que cette pique sur le plateau de la télévision Futurs Medias ce mardi annonce une revanche avec Eumeu Sène (invaincu depuis 5ans) et dernier lutteur à l’avoir battu. C’était le 28 février 2009.

La revanche aura-t-elle lieu ? Si oui, le clan Double Less aura probablement ses millions afin que l’ainé fasse place au cadet dont l’ancien champion des années 1970-1980 pense être « meilleur » que le « Lion de Guédiawaye ».

Benoît D

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports