Football Championnat sud-africain : les Togolais Womé et Ouro-Akoriko récompensés

Equipe rédaction

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports




womé sadateLe club classé 6e à l’issue du dernier championnat sud africain de football, Free States Stars, a récompensé ses joueurs en leur décernant des Awards. Deux togolais, le milieu Dové Womé et le défenseur Sadate Ouro-Akoriko sont parmi les lauréats.

 C’est devenu une tradition depuis un long moment à Bethlehem. Avant le début de chaque saison, Free State Stars récompense ses meilleurs joueurs de l’exercice écoulé. Pour leur première saison dans ce club sud-africain, les deux togolais Dové Womé et Sadate Ouro-Akoriko ont séduit les dirigeants et supporteurs de Free states. Auteur de 6 réalisations toutes compétitions confondues, l’international milieu togolais s’est vu décerner le « soulier d’or » récompensant le meilleur buteur du club. L’ancien joueur de Maranatha de Fiokpo (club de 1ère division au Togo) a pris la place de l’attaquant du club, le sud-africain Edward Manqele (11buts), qui a déposé en juin dernier sa valise dans le club de Mamelodi Sundowns, autre club d’Afrique du Sud. Le Togolais se dit ravi de cette récompense. « Je suis très content d’être parmi les acteurs primés du club. Ce qui couronne les efforts fournis durant la saison. Même si j’ai pris la place du meilleur buteur du club transféré à Mamélodi Sundown, je crois qu’être derrière lui pour ma première saison ici n’est pas mal », a laissé entendre le milieu de terrain de Free states stars. Son compatriote Sadate Ouro-Akoriko est primé en tant que meilleur défenseur étranger du club après avoir joué une trentaine de matches cette saison avec Free State Stars. Vainqueur du trophée de l’UFOA (Union des fédérations ouest-africaines) avec le Togo en 2011 aux côtés de Womé Dove, le natif de Sokodé (ville du Togo) est devenu depuis lors un pion important dans la charnière défensive des Eperviers. Agé de 24 ans, il a débuté pour la première fois en première division du Togo avec l’Etoile Filante en 2009. Une opération subie en juin dernier, l’a empêchée de disputer les trois matches des éliminatoires de la CAN 2013 et de la Coupe du monde 2014 avec les Eperviers en juillet 2012. Ouro-Akoriko qui a débuté les séances d’entrainement avec son club, ne manque pas d’ambition pour cette saison. « Nous allons nous battre pour faire mieux que la saison dernière. C’est une saison de trophée puisse que l’année dernière, on avait été éliminé en demi-finale de la Coupe d’Afrique du Sud (par Mamelodi Sundowns) », a laissé entendre le défenseur international togolais de Free State Stars. Le championnat Sud-Africain démarre le 11 août prochain.


Articles récents