Autres Sports Lutte Sénégalaise avec frappe : la nouvelle saison menacée

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports




Le collectif des promoteurs de la lutte sénégalaise avec frappe est monté au créneau ce jeudi lors d’un point de presse. Les promoteurs  avec à leur tête Gaston Mbengue ne veulent plus  collaborer avec le CNG (Comite National de Gestion) et en guise de protestation, menace de ne plus organiser des combats si le ministre des sport ne tient pas sa promesse de les rencontrer.  

lutteurs senegalaisLe plafonnement des cachets à 75 millions (arrêté par le collectif des promoteurs après concertation au mois de juin), les frais de location des stades et d’organisation sont entre autres points que les promoteurs de lutte  souhaitent voir résolus avant l’ouverture de la nouvelle saison. La majorité des promoteurs de lutte sénégalaise avec frappe  regroupée au sein du collectif compte faire appliquer ce referendum. La bande à Gaston Mbengue, très déterminée, a également peut apprécier la sortie d’Alioune Sarr, président du CNG qui avait demandé aux prometteurs de se taire. « Nous sommes les bailleurs, a martelé Gaston avant de poursuivre par cette l’interrogative « pourquoi nous taire ? ».

Irrité par cette sortie du CNG, le collectif par la voix de Gaston Mbengue (le Don King des arènes) dit ne plus reconnaitre l’institution dans sa forme actuelle. La collaboration est maintenant conditionnée par la restructuration du CNG avec  la présence de quatre membres du collectif au sein du bureau  du Comité National de Gestion avec un poste de vice-président. Abondant dans le même sens, Aziz Ndiaye qui qualifie le CNG du Docteur Alioune Sarr de  « dictateur » enfonce le clou dans le journal  Le quotidien : « Nous n’accepterons plus de collaborer avec ceux qui ont fait la dictature pendant 18 ans ».   Faut rappeler que le plafonnement des cachets à 75 millions de fcfa ne fait pas l’unanimité au sein même des écuries en témoigne la sortie de Double Less (père et manager de Balla Gueye 2) il y a quelques semaines.


Articles récents