Afrique Kwesi Nyantakyi: l’ex vice-président de la CAF suspendu à vie

Suspendu dans un premier temps pour 90 jours puis étendu à 45 jours pour avoir enfreint le code d’Ethique de la FIFA (Fédération internationale de football association), Kwesi Nyantakyi est enfin fixé sur son sort.

L’ancien président de la GFA (Fédération ghanéenne de football) vient d’être “suspendu à vie de toute activité liée au football (administrative, sportive ou autre) aux niveaux national et international“. Nyantakyi paye ainsi son implication dans le document Number 12 du journaliste Anas Aremeyaw Anas où le dirigeant était piégé sur une vidéo, empochant de l’argent d’un supposé investisseur émirati.

D’après la Commission Commission d’Éthique de la FIFA, l’ancien vice-président de la CAF “a été reconnu coupable de violation des art. 19 (Conflits d’intérêts), 21 (Corruption) et 22 (Commission) du Code d’éthique de la FIFA, édition 2012“.

Outre sa radiation, Nyantakyi devra s’acquitter de 500.000 francs suisse d’amende.