Afrique CAN féminine 2018 – Desiree Ellis : « Nous n’avons jamais brandi la Coupe d’Afrique, le moment est peut-être venu »

L’Afrique du Sud a éliminé le Mali, mardi en demi-finales de la CAN féminine 2018. Les Banyana Banyana l’ont emporté (2-0), grâce à des réalisations signées Thembi Kgatlana (31eme) et Lebohang Ramalepe (81eme). Les Sud-Africaines chercheront à empêcher le Nigeria de remporter un troisième trophée consécutif.

« Nous avions bien observé les Maliennes et nous avions préparé un système de marquage très strict sur celles qui nous semblaient devoir être les plus impliquées dans le jeu, celles qui constituaient le danger majeur. Nous n’avons cessé de garder le contrôle du match. Pendant la mi-temps j’ai demandé à mes joueuses de rester très concentrées, de conserver la mainmise sur la balle et de ne pas commettre d’erreur, a confié Desiree Ellis (sélectionneure de l’Afrique du Sud). L’envie de nous qualifier pour la Coupe du monde était énorme. C’était le vœu de tout le monde, des joueuses, du staff, d’une manière générale de tout l’encadrement et des dirigeants de la fédération qui nous ont donné les moyens de nous préparer dans les meilleures conditions. Maintenant il reste un match, la Finale avec un grand F. Nous n’avons jamais brandi la Coupe d’Afrique, le moment est peut-être venu. »

 

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com