Afrique CAF: Ahmed Yahya croit en Ahmad !

Patron de la FFRIM (Fédération de Football de la république islamique de Mauritanie) et membre du Comité exécutif de la CAF (Confédération africaine de football), Ahmed Yahya n’ignore pas les nombreuses accusations portées à l’encontre d’Ahmad, patron de l’instance.

Mais le dirigeant mauritanien croit au Malgache et au développement du football continental sous sa coupe. « Je voudrais rassurer les uns et les autres que la maison du football africain, la CAF, est bien tenue. Il y a des rumeurs qui circulent dans la presse et c’est normal puisque chacun fait son travail et c’est ce qu’on constate également à la FIFA. Nous devons accepter ce qui se dit et s’il y a des erreurs, je n’en passe pas d’ailleurs, ce sont les journalistes et autres investigateurs qui doivent nous remettre dans le droit chemin. Mais, je peux affirmer que la CAF se porte bien à l’image de son comité exécutif avec un président élu par l’assemblée générale et qui joue bien son rôle en se donnant à fond« , a confié Yahya dans un entretien avec Le Pays, quotidien burkinabé.

 » Certes, les premières années sont difficiles au lendemain d’un système qui a régné pendant des décennies. Je suis convaincu que le président Ahmad, qui est un frère et que je connais, s’en sort bien. D’ailleurs, la CAF se prépare à organiser sa CAN, la première à 24 nations et c’est un exploit que les gens ont tendance à oublier. Je dirai à mes frères africains, au lieu de se diviser, nous avons besoin de nous unir, de travailler ensemble pour rattraper le temps perdu parce que le football africain souffre de beaucoup de lacunes par rapport aux autres Confédérations qui sont en train de nous dépasser à travers des programmes de développement impressionnants. Avec ce comité exécutif, je suis convaincu que les choses vont beaucoup avancer« , t-il ajouté !.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. edouard haroun toko

    Aprés avoir lu votre article je me permet de bien vouloir vous contredire. Cher frere ahmed yahya vous vous trompez. Le systéme n´a pas changé et ca ne changera pas tant que votre ami ahmad sera á la tête de la confederation africaine de football. Ce monsieur n´est pas l´alternative . Je sais de quoi je parle. Le vrai changement ne viendra pas de lui. Vous serez decu.je vous le promet.Ce n´est pas lui qui mettra fin au fenomene des arbitres kamikazes. . Mon cher frere ne pensez pas que les amoureux du football africains sont dupes. Nous voyons tout ce qui se passe. ILya des faits qui trahissent. La caf est dirigée par des corrompus.Le choix des arbitres me fait rire. IL ya des constats.Ahmad n´est pas l´homme idéal qui mettra fin á toutes ces operations.IL y a beaucoup des choses que je veux pas dire ici. Je regarde les matches de la ligue des champions de la caf , les matches de la coupe de la confederations de la caf ainsi que ceux de la califications pour la can ou la coupe du monde de la fifa. Trop des scandales. Je le repette. La designations des arbitres que la caf confie la mission de stopper tel club ou telle nation. J´en pleure . Vuos voyez que je n´ai pas tout dit.

Comments are closed.