Afrique Ligue des Champions : Mazembe saisit la CAF sur les méthodes que le Simba SC fait subir à ses adversaires

Samedi, FC Simba reçoit le TP Mazembe à Dar Es-Salaam pour le compte des quarts de finale aller de la Ligue des Champions de la CAF.

Les Corbeaux de Lubumbashi ont pour objectif d’aller prendre une sérieuse option en terre tanzanienne. Ils ont déjà rallié la capitale tanzanienne  depuis mercredi. Pour s’imposer face au Simba SC au Benjamin Nkapa National Stadium, il faudra être costaud mentalement. Car Simba SC est réputé réserver des surprises désagréables à ses visiteurs. Ce comportement du club tanzanien n’était pas passé inaperçu, tant par la sensation sportive créée que par les polémiques suscitées. Sans parler du harcèlement de l’équipe visiteuse par les supporters de Simba lors de l’entraînement officiel sur l’aire de jeu et le jour du match à son arrivée au stade.

Raison pour laquelle le TP Mazembe prend toutes les dispositions pour éviter tout désagrément. Dans une correspondance transmise à la CAF, la direction du TPM attire l’attention sur plusieurs méthodes obscures que le Simba SC fait subir à ses adversaires. Plusieurs plaintes des équipes qui se sont produites à Dar es Salam en Ligue des Champions sont parvenues à la CAF.

« Al-Ahly, Saoura et Vita Club en savent quelque chose : il a été mis à leur disposition des terrains d’entraînement de très mauvaise qualité, peut-on lire sur tpmazembe.com. Ainsi alerté, le TPM n’avait d’autre choix que de demander l’intervention de la CAF. La direction du club sollicite le maximum de coopération de Simba SC afin que le match (…) puisse être joué en toute sportivité, sans faire place à une tentative d’influencer le résultat en violation des règles et règlements. Ainsi, le TP Mazembe se réjouirait-il de pouvoir affirmer, à l’issue de la rencontre, qu’elle a eu lieu dans le respect des principes du fair-play. »

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com