Afrique CAF Ligue des Champions -Lavagne : «On ira là-bas pour gagner et arracher la qualification »

Le CS Constantine, battu lors de la première manche à domicile (3-2), est appelé à sortir le grand jeu samedi au stade de Radès face à l’Espérance de Tunis s’il veut continuer l’aventure africaine, à l’occasion des quarts de finale (retour) de la Ligue des Champions de football.

La mission des joueurs de l’entraîneur français Denis Lavagne s’annonce d’ores et déjà délicate face au tenant du trophée. Le CS Constantine s’est montré très coriace et fait preuve d’une force de caractère dont il faut s’en méfier. Cette équipe est parvenue à malmener l’Espérance de Tunis durant la totalité de la deuxième mi-temps, profitant notamment, des erreurs défensives des Sang et Or et de la naïveté de ses axiaux par moments.

L’entraineur Denis Lavagne a affirmé avant le départ de la délégation en Tunisie : «On ira là-bas pour gagner et arracher la qualification. Nos joueurs sont très motivés et ils ne veulent rien lâcher. Contrairement à la manche aller où ils avaient une grande pression sur les épaules, cette fois-ci ils évolueront libérés du moment qu’ils n’auront absolument rien à perdre. Notre équipe joue bien à l’extérieur en général. A l’aller, malgré la défaite, on a fait jeu égal avec un grand du continent, de surcroît le tenant du titre. Si on gère bien l’entame de la rencontre en évitant surtout de prendre un but, puis en tentant d’ouvrir la marque les premier, on pourra espérer les faire douter et même remonter notre retard. Une chose est sûre, on ira à Radès pour gagner et nous qualifier, même si notre mission s’annonce très difficile. On ne pourra pas nous accuser de ne pas avoir tenté le coup et de pas y avoir cru parce que nous on y croit vraiment. Notre équipe ne baisse jamais les armes et elle est bien capable d’un tel exploit».

Néanmoins, la manche de Tunis promet d’être palpitante et ne manquera pas de suspense en présence des supporters espérantistes déterminés à pousser jusqu’au bout leur club en vue de rééditer l’exploit de l’édition précédente. La mission de Tunis sera d’autant plus difficile pour le club constantinois, qui fera le déplacement sans Belkacemi et Lamri. L’attaquant Belkacemi est toujours soumis à des soins intensifs alors que le milieu de terrain Sid Ali Lamri ne figure même pas dans la liste des “Sanafirs” pour le match à Tunis, car il n’est pas totalement rétabli de sa blessure.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *